David Will C Vier David Will a fêté son plus grand triomphe avec C Vier: le Grand Prix Rolex de Rome! Photo Nathalie Poudret

Le Grand Prix de Rome pour Will, devant deux cavalières US

Surprise dans le GP Rolex du CSIO 5* de Rome que la victoire de David Will sur C Vier 2 ! Podium pour les Américaines Laura Kraut (Baloutinue) et Jessica Springsteen (Don Juan). Martin Fuchs a pris une bonne 6e place avec Clooney et sans sa faute en première manche, le Zurichois aurait été 2e.

Qui aurait parié un Euro sur un triomphe de David Will dans le Grand Prix Rolex de Rome 2021 ? Otto Becker, le chef d’équipe allemand, peut-être ! Mais beaucoup avaient noté que Will (33 ans) avait fait de bonnes choses avec le puissant bai de 13 ans C Vier 2 (par Cardento et par Concorde) depuis que Janine Rijkens, la fille de l’éleveur, le lui avait cédé, en juillet dernier. Deux victoires dans les Coupes des Nations 3* de Vilamoura et de Vejer (double sans-faute), notamment. De là à gagner ce très sélectif GP 5* …

Après 23 passages, il n’y avait qu’un sans-faute, celui de Jessica Springsteen avec Don Juan vd Donkhoeve et le 2e avait 8 pts, mais on arriva à cinq sans-faute au bout de 50 concurrents et les 13 meilleurs (tous les 4 pts) repartaient pour un second tour, nettement plus court (9 efforts au lieu de 16).

David Will était le premier des sans-faute à resauter et il coupa un peu l’élan de ses adversaires en signant une performance quasiment imbattable : sans faute en 42,34 ! Laura Kraut, 2e avec Baloutinue, le crack acheté aux Prudent en avril, a concédé plus de deux secondes au lauréat, Jessica Springsteen, 3e avec le bel étalon Don Juan, plus de trois. Il n’empêche que ces deux cavalières, déjà excellente dans la Coupe, ont déjà une grosse moitié du billet pour Tokyo en poche. Kent Farrington avait lui gagné deux 155 avec Creedance.

Clooney a bien sauté

4e, Bertram Allen aurait pris la 2e place sans une faute de Pacino Amiro sur le dernier, mais l’Irlandais revient gentiment au top. Belle régularité de Jérôme Guéry et Quel Homme de Hus, 5es ! Martin Fuchs regrettait amèrement sa faute sur l’oxer No 13 du premier tour, mais Clooney, 6e, a très bien sauté. Le jeune Giampiero Garofalo, membre de la Young Riders Academy, aurait pu devancer ces trois as-là sans sa faute, lui qui n’avait qu’un point au premier passage…

Martin Fuchs sera à St-Gall, mais sans Clooney, ménagé en vue de La Baule. Steve Guerdat, lui, pense monter Venard de Cerisy dans la Coupe des Nations, dimanche prochain, mais pas dans le Grand Prix, qu’il avait gagné en 2019. Venard a fait trois barres, c’est rarissime pour lui, mais il restait sur une grande victoire dans le GP 5* de Grimaud et cela ne remet pas la suite en question.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier