Le Tribunal de la FEI lève la suspension de Steve Guerdat...mais pas de ses chevaux

Steve Guerdat et Nino des Buissonnets Steve Guerdat et Nino des Buissonnets

Suite à l’audition jeudi passé de Steve Guerdat par le tribunal de la FEI, sa demande de lever la suspension a été acceptée. Le Jurassien pourra donc prendre part à des compétitions. Toutefois, Steve Guerdat avait aussi demandé la levée de la suspension pour ses deux montures, Nino des Buissonnets et Nasa, et elle n’a pas été acceptée. La FEI reconnaît toutefois qu'il s'agit très probablement d'une contamination alimentaire. 

Nino ne pourra donc pas prendre part comme prévu à la Coupe des Nations de vendredi à Hickstead. Et plus grave, il devrait également être privé des championnats d’Europe, mi-août à Aix-la-Chapelle. En effet, la FEI se montre inflexible en ce qui concerne la suspension de 2 mois. Comme l’indique le communiqué, « quelle que soit leur source, des substances interdites ont été détectées chez les chevaux. La politique de la FEI veut que l’on impose une suspension provisoire de deux mois dans ce genre de cas. »

La décision de la FEI devrait être lourde de conséquences pour l’équipe de Suisse, puisque sa qualification olympique passe par une performance aux championnats d’Europe. La surprise est d’autant plus grande que dans les cas similaires, liés à la détection des mêmes substances, les cavaliers et les chevaux ont été graciés. 

O.G.

Communiqué de presse de Steve Guerdat

La FEI vient d’annoncer la levée de la suspension provisoire du cavalier Steve Guerdat dès ce soir minuit. Cette annonce est le résultat de l’audience préliminaire réalisée devant le tribunal de la FEI le 23 juillet dernier. Des preuves scientifiques liées à une contamination alimentaire ont été avancées et la levée de l’interdiction provisoire de participer à toute compétition pour Steve a donc été annoncée par la FEI. En effet, la FEI reconnaît qu’il est hautement probable qu’il s’agisse d’une contamination dont le cavalier n’est pas responsable et la demande de suspension a donc été acceptée. Steve Guerdat peut donc de nouveau prendre part aux compétitions de saut à partir de demain et annoncera prochainement son programme des semaines à venir.

Steve Guerdat est soulagé et heureux de la décision rapide de la FEI de lever la suspension provisoire à son encontre. Cependant, il regrette qu'en raison de la réglementation FEI en vigueur, la suspension provisoire de ses deux chevaux soit maintenue. Steve Guerdat et son équipe continuent donc le processus en cours visant à fournir dès que possible la preuve que la contamination alimentaire mentionnée est la cause des résultats positifs de ses deux chevaux afin d'obtenir la levée de l'interdiction de ses montures devant le tribunal de la FEI.

Communiqué de la Fédération Suisse des sports équestres

Le Tribunal de la FEI lève la suspension provisoire des deux cavaliers suisses Steve Guerdat et Alessandra Bichsel  

Le Tribunal de la FEI  a décidé ce jour de lever avec effet immédiat la suspension provisoire des deux cavaliers suisses Steve Guerdat et Alessandra Bichsel. Par contre, les trois chevaux testés positifs, à savoir Nino des Buissonnets, Nasa et Charivari KG, restent suspendus pour toutes les compétitions. Ces trois chevaux avaient été testés positifs à des substances prohibées lors de contrôles de médication en France. Avec la levée de la suspension provisoire des cavaliers, la FEI (Fédération Equestre Internationale) reconnaît qu’il est hautement probable qu’il s’agisse d’une contamination dont les cavaliers ne sont pas responsables.  

Après les premières auditions devant le Tribunal de la FEI, ce dernier a décidé de lever la suspension provisoire: Steve Guerdat et Alessandra Bichsel peuvent donc dès à présent participer à nouveau à des compétitions. Par contre, les chevaux restent suspendus jusqu’au 19 septembre 2015.

Si la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE salue la décision de la FEI, elle s’engage néanmoins avec les cavaliers pour la levée de la suspension frappant les chevaux concernés: «La levée de la suspension provisoire frappant les cavaliers prouve que la FEI part de l’idée qu’il est fort probable que les substances prohibées n’ont pas été administrées intentionnellement aux chevaux. Il convient plutôt de tabler sur une contamination par le fourrage», déclare Charles Trolliet, président de la Fédération Suisse des Sports Equestres. «Nous travaillons de façon intensive afin de découvrir les causes de  ces résultats positifs des contrôles de médication.»

 


Dans la même catégorie

Les tournées se poursuivent

Les tournées se poursuivent

17 février 2021    Saut

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

14 février 2021    Saut

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier