© FSSE © FSSE

Le comité de la FSSE pose les prochains jalons

Lors de sa séance du 23 février 2022, le Comité de la FSSE a discuté de différents thèmes d’actualité qui prouvent une fois de plus à quel point les tâches de la fédération faîtière nationale des sports équestres sont variées.

Toutes les réflexions du Comité FSSE s’inscrivent dans le contexte central de la stratégie «FSSE 2030». Le projet de ce document stratégique a été mis en consultation auprès de tous les acteurs impliqués et les retours ont désormais été analysés et pris en compte dans la stratégie. Celle-ci sera soumise à l’assemblée des membres d’octobre 2022 pour approbation définitive.

Cheval et société

Le thème «cheval et société» constituera à l’avenir un point fort de l’activité de la fédération. Les objectifs principaux sont ici la préservation de l’image positive du cheval auprès du grand public et la coexistence pacifique entre les adeptes des sports équestres et les autres utilisateurs/utilisatrices des zones de détente.

L’ancrage régional et local ainsi que la mise en réseau sont essentiels dans ce contexte. C’est pourquoi les associations régionales ont ici un rôle décisif à jouer. Quant à la FSSE, elle endosse ici un rôle important dans le sens de la «réflexion globale» et elle veille à ce que tous les acteurs concernés se sentent représentés, même s’ils ne sont pas très liés à la FSSE en sa qualité de fédération sportive. Les associations régionales et d’autres organisations s’organisent de manière à couvrir le volet de l’«action locale». Cette définition thématique doit notamment permettre d’interpeller, de soutenir et d’atteindre les gens de cheval non organisés en sociétés – un groupe cible important qui influence de manière déterminante la perception du sport équestre dans la société.

Le Comité FSSE a confié ce dossier à Peter Zeller qui va entamer les travaux de détail avec les responsables des associations régionales de concert avec Nadine Niklaus, responsable de la communication au sein du secrétariat FSSE, afin d’approfondir le concept avant de le mettre en œuvre.   

Comptes annuels 2021

Gisela Marty, responsable des finances au sein du comité, a présenté les comptes annuels 2021 qui se soldent par un résultat positif de 29 744 francs. Ces comptes ont été approuvés par le comité et ils seront soumis à la prochaine assemblée des délégués pour approbation.

Communication de l’avenir

Autre point fort de la séance du comité, la stratégie de communication de la FSSE. Les principaux projets relatifs à la communication des deux prochaines années ont été fixés dans une feuille de route. En font entre autres partie le thème «poids du cavalier» ainsi que la prochaine édition du Forum du sport de la FSSE.  

Par ailleurs, la transformation numérique dans la communication de la fédération doit être poursuivie de manière ciblée et efficace. Au vu de l’évolution des habitudes de lecture qui ont fait l’objet d’un sondage il y a une année, mais aussi de la pénurie mondiale de papier et de l’augmentation massive des prix du papier qui en découle, il a été décidé qu’à partir de 2023, il n’y aura plus que quatre éditions imprimées du «Bulletin». Cependant, afin d’éviter toute lacune en matière d’information, l’offre numérique sera développée et renouvelée sur différents canaux.   

Quel avenir pour le Reining?

Après le retrait du Reining de la Fédération Equestre Internationale (FEI) à la fin de 2021, la question de l’avenir de la discipline en Suisse s’est posée. Lors de la séance du comité, le responsable du sport de compétition Franz Häfliger a informé que des discussions ont eu lieu avec des représentants du Comité FSSE, de la discipline Reining de la FSSE, ainsi qu’avec des représentantes et des représentants des diverses associations de Western en vue de la création d’une nouvelle discipline «Western» au sein de la FSSE. Celle-ci réunirait non seulement le Reining, mais également d’autres sports Western intéressés. Un groupe de travail va maintenant être constitué afin d’entamer d’autres démarches.  

Le cheval est au centre

Damian Müller, président de la FSSE, a informé le comité sur le rapport des concours 2021 de la Protection suisse des animaux PSA. Dans l’ensemble, le jugement porté sur la FSSE et les disciplines qui lui sont soumises est positif, et ce notamment grâce aux échanges réguliers lors de tables rondes entre la FSSE et la PSA et aux projets communs tels que «Bien monter sur la place d’échauffement».

Damian Müller a souligné une fois encore que le respect du cheval dans le sport et les loisirs doit rester une priorité absolue à l’avenir. D’autres thèmes abordés dans le rapport de la PSA comme la responsabilité de la FSSE dans le cadre du respect du règlement général par ses associations membres – même si les disciplines concernées ne sont pas elles-mêmes réglementées par la FSSE – doivent maintenant être analysés plus en détail. Comm. FSSE


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier