Bryan Balsiger et Dubai du Bois Pinchet lors de leur victoire dans le Grand Prix 4* d'Ascona en septembre. © Valeria Streun Bryan Balsiger et Dubai du Bois Pinchet lors de leur victoire dans le Grand Prix 4* d'Ascona en septembre. © Valeria Streun

Les masques : un effet de mode ?

C'est la nouvelle tendance du moment, de plus en plus de chevaux apparaissent en compétition en portant un masque, compressif notamment. En effet, de nombreux cavaliers semblent convaincus de l’effet bénéfique de ce bout de textile. Ce type d’artifice était déjà utilisé dans le monde des courses, bien qu’il n’y ait pas d’étude scientifique sur le sujet. Quel est donc son intérêt? S’agit-il d’un gadget inutile ou d’un indispensable? Eléments de réponse.

Fonctionnement

Les masques de compression appliquent une certaine pression sur l’axe de la tête et l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), ce qui libère des endorphines, encourageant les chevaux à se détendre par l’intermédiaire de la tête et de la mâchoire. Cela contribue ... 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le n° de décembre-janvier de votre magazine. 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier