Edwina Tops-Alexander,California,Paris Edwina Tops-Alexander et sa bonne California (ici au Grand Palais) renouent avec le succès. Paris leur convient.

Paris : Edwina Tops-Alexander renoue avec le succès

L’Australienne s’adjuge le Grand Prix des Masters de Paris avec sa brillante California

7 ans qu’une femme (Pénélope Leprévost, 12e aujourd’hui avec Vancouver de Lanlore, en l’occurrence) n’avait plus gagné le Grand Prix Longines des Masters de Paris. Et 7 mois qu’Edwina Tops-Alexander (44 ans) et California (11 ans) n’avaient plus remporté de Grand Prix (c’était le 5 avril à Miami). En net regain de forme, la bondissante KWPN a permis à la no 32 mondiale de renouer avec la victoire.

« Je n’étais pas rapide au barrage et je savais qu’Alberto (Zorzi) pouvait me battre, mais finalement je gagne et ma jument est en super forme », a sobrement commenté l’Australienne. Prudent sur les rois premiers, l’ « écuyer-maison » Zorzi se contentait du 2e rang avec la jument d’Athina Onassis Conthanga. L’Irlandais Denis Lynch (The Sinner) était 3e, Thierry Rozier 4e avec une barre, tout comme le jeune Américain Spencer Smith (21 ans), 5e. Une dérobade pour Edward Lévy, 6e, une chute pour Lucy Davis, 7e. Autre jeune en évidence, Félicie Bertrand, 10e avec Sultane des Ibis.

Les Suisses discrets

Pas de réussite pour les trois Suisses. Deux fautes pour Steve Guerdat sur Alamo, sur la Bruxelles en vague no 8a (que de fautes sur les trois palanques !), trois pour Pius Schwizer sur Living the Dream, 13 pts pour Jane Richard Philips sur Foica vd Bisschop. Les Helvètes étaient 9e, 10e et 11e du Speed Challenge, vendredi soir. Deux beaux succès pour Kevin Staut avec Ayade de Septon HDC.

Dans le match Europe-USA, 3e victoire des Européens coachés par Philippe Guerdat. Pius Schwizer s’est classé 5e avec Grand Cooper et 9e avec Cortney Cox, Jennifer Meylan 3e dans le 2* avec Manola la Silla, Matias Larocca 8e et 11e.

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand