Paul Estermann se retire du cadre élite Paul Estermann se retire du cadre élite, il ne montera ni à Genève, ni à Bâle

Paul Estermann ne fait plus partie du cadre élite suisse des cavaliers de saut

Après sa condamnation de la semaine passée par le tribunal de district de Willisau pour maltraitances répétées sur ses chevaux, le cavalier de saut suisse Paul Estermann a déclaré renoncer avec effet immédiat à son appartenance au cadre.

Paul Estermann nous a informé qu’il renonce à son appartenance au cadre élite suisse des cavaliers de saut et ce malgré le fait que son avocat ait interjeté un recours et qu’il décidera s’il confirme son recours après avoir étudié les considérants du jugement – qui ne seront disponibles que dans quelques semaines - après en avoir discuté avec son client. 

Cette démarche de Paul Estermann est destinée à assurer au sport équestre et à la FSSE une préparation paisible de l’équipe suisse de saut pour la nouvelle saison et les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Ce retrait du cadre signifie également qu’en l’état actuel, Paul Estermann ne fera plus partie de l’équipe suisse lors des Prix des Nations et des championnats. Par contre, il peut continuer à participer à des compétitions nationales et internationales. En vertu de la présomption d’innocence, la FSSE renonce à l’heure actuelle à prononcer d’éventuelles sanctions internes à la fédération.

Paul Estermann renonce également de son propre chef à participer au CHI de Genève du 12 au 15 décembre 2019 et au CSI de Bâle du 9 au 12 janvier 2020. 

Comm. de la FSSE


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier