Qualification individuelle: Janika Sprunger et Steve Guerdat sans faute et avec brio, les Suisses peuvent y croire!

Excellente impression d'ensemble des Suisses, mais les Allemands et les Brésiliens ont fait encore mieux et il y aura bien huit ou neuf équipes candidates au podium

Steve Guerdat,Nino des Buissonnets,Janika Sprunger,JO Rio Steve Guerdat et un Nino des Buissonnets en forme olympique... quatre ans après Londres

Déjà du sérieux ce dimanche à Deodoro avec la première qualificative individuelle, un peu plus sélective et technique que celle de Londres voici quatre ans, même si la barre de la qualif est la même au bout du compte: 8 pts et c'est bon, plus et c'est la fin des rêves individuels. Ainsi pour Pénélope Leprévost, inquiète après les coliques de Flora de Mariposa, mais rassurée par les vétos et les huit premiers obstacles, avant de chuter à la réception de l'oxer no 9, la jument ayant trébuché. Encore un coup rude pour les Français!

Eliminationégalement  pour le Hollandais Jur Vrieling, suivie d’une disqualification pour usage excessif de la cravache, même sort pour le Belge Nicola Philippaerts (mais pour usage excessif de l'éperon), un score-fleuve de 27 pts pour l’Italien Gaudiano, habitué aux succès sur le Global Tour et ailleurs (son cheval ne saute pas l'eau et la suite fut cata), 16 pts pour Rolf G. Bengtsson, cette qualif a créé bien des désillusions.
On a aussi eu quelques jolies surprises, comme le sans-faute de la jeune Canadienne Amy Millar, qui remplace son père, Ian, recordman de participations olympiques (dix) et près d’un tiers de sans-faute (24), dont trois pour les Allemands et les Brésiliens, les meilleurs hier (pour l’honneur !) et deux pour les Suisses, notamment.

Janika montre la voie
Janika Sprunger a montré la voie avec sa bondissante Bonne Chance, parfaite. « Ma jument a sauté de façon superbe. Elle a un peu regardé les palanques (no 10), un peu curieuses, mais a bien sauté la ligne finale », dira la Bâloise.
Romain Duguet s’en voulait de sa faute sur l’oxer avec bidet : « J’étais un peu près, c’est de ma faute, Quorida a très bien sauté, elle est fraîche et énergique ». Martin Fuchs a fait sa barre à la sortie du triple : « J’ai mis un peu trop de jambe", mais Clooney a très bien sauté.

Steve Guerdat impérial
Steve Guerdat était ravi de Nino des Buissonnets. Le Jurassien ne cachait pas avoir été un peu inquiet avant son parcours : « Le matériel est assez massif et regardant, « Nino » avait fait de gros yeux la veille à l’entraînement. Là, il était extra, il avait du plaisir à sauter, mais la route est longue ! ». Les quatre Helvètes sont qualifiés pour la suite de l’individuel, homogènes et surtout confiants avant l’épreuve par équipe, mardi et mercredi.

Alban Poudret


Dans la même catégorie

Les tournées se poursuivent

Les tournées se poursuivent

17 février 2021    Saut

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

14 février 2021    Saut

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier