Écouvillon nasal pour une analyse de dépistage du EHV par PCR | © imago/FSSE Écouvillon nasal pour une analyse de dépistage du EHV par PCR | © imago/FSSE

Rhinopneumonie : la FSSE suspend les concours en Suisse

Dans le contexte de l'épidémie actuelle de rhinopneumonie équine (EHV-1) lors d'un concours de saut d'obstacles à Valence (ESP), le comité de la Fédération suisse des sports équestres (FSSE) a décidé, le 8 mars, d'interdire l'organisation de concours nationaux en Suisse jusqu'au 28 mars 2021. En même temps, les experts appellent au calme, car la Suisse n’est touchée jusqu'à présent que par très peu de cas.

Vendredi dernier, une task force de la FSSE, composée de la Commission vétérinaire (COVET), d'une représentante de la plate-forme d'information sur les maladies équines « Equinella » et des vétérinaires de discipline, a discuté de la situation actuelle en Suisse en ce qui concerne la rhinopneumonie et a élaboré des recommandations à l'attention du comité de la FSSE. Ce catalogue de mesures a maintenant été adopté.

Situation en Suisse sous contrôle

La task force a informé qu'en Suisse, l'infection à EHV-1 liée à l'épidémie de Valence n'a à ce jour été détectée que dans deux endroits, à savoir dans une écurie de saut d'obstacles dans le canton de Zoug, dont un cheval est en traitement à l'hôpital vétérinaire de Zurich, et chez un cheval dans le canton de Vaud. Tous les chevaux touchés – moins de dix au total – sont isolés.

Actuellement, plus aucun retour de compétitions de chevaux suisses depuis la péninsule ibérique n’est prévu. Cependant, quelques cavaliers étrangers stationnés en Suisse doivent encore revenir. Le groupe de travail surveille ces chevaux et maintient un contact étroit avec leurs vétérinaires privés.

La situation est analysée en permanence et les recommandations ainsi que les mesures sont adaptées si nécessaire.

Pas de compétitions nationales avant la fin du mois de mars

Conformément aux recommandations de la Fédération équestre internationale (FEI) et en accord avec la plupart des pays voisins, la FSSE interdit l'organisation de manifestations nationales en Suisse avec effet immédiat et ce jusqu'au 28 mars 2021. Cette mesure vise à réduire le risque d'infection.

L'organisation d'entraînement des cadres continuera à être autorisée, car les athlètes et leurs chevaux sont connus et le nombre de participants est calculable. Toutefois, des concepts de protection individuels avec des mesures de biosécurité seront élaborés pour chaque discipline, et un vétérinaire sera sur place à chaque session d'entraînement pour contrôler les chevaux présents.

Autres recommandations

Dans tous les autres domaines du sport équestre, la FSSE ne peut que formuler des recommandations et faire appel à la responsabilité personnelle de toutes les personnes concernées. Voici les recommandations actuelles concernant la rhinopneumonie :

  • Des cours d’équitation et d'autres réunions de petits groupes peuvent être organisées (par exemple, des cours d'équitation ainsi que des cours avec inscription des chevaux dont l'origine est connue et traçable). Il est de la responsabilité de chaque propriétaire de cheval ou de chaque cavalier de surveiller la santé de son cheval et de ne participer à des entraînements ou des rencontres qu’avec des chevaux en bonne santé. Le contact direct entre des chevaux ne venant pas de la même écurie et le partage des ustensiles de pansage, des seaux d'abreuvement, etc. doit être évités à tout prix.
     
  • L’organisation de grandes manifestations d'entraînement est à proscrire, car le rassemblement d’un grand nombre de chevaux dont l'origine n'est pas connue ne peut être évité.

Dans les prochains jours, la FSSE préparera des fiches, par exemple pour les écurie de pension et les clubs d'équitation ainsi qu'une FAQ qui contiendra d'autres recommandations sur la biosécurité concernant la rhinopneumonie.

Si tous les cavaliers prennent leurs responsabilités, il est possible d'éviter que l’infection à EHV-1 ne se propage de manière incontrôlée en Suisse. Toutefois, selon les experts, le risque d'infection n'est actuellement pas plus élevé que d'habitude chez les chevaux qui n'ont pas eu de contact avec les chevaux de retour des compétitions de saut d'obstacles concernées à l'étranger. Le virus EHV circule toujours dans la population équine, mais il peut être maintenu sous contrôle grâce à des mesures de biosécurité et des vaccinations appropriées.

Informations complémentaires

FSSE | Communiqué de presse de la FSSE du 2 mars 2021

FEI | Communiqué de presse du 1er mars 2021

Equinella | Informations sur les Herpèsvirus équin 1/4

Equinella | Aide-mémoire destiné aux propriétaires et détenteurs de chevaux ainsi qu’aux exploitants d’écuries

Equinella | Aide-mémoire destiné aux vétérinaires

Contact
Marco Bryner, président de la Commission vétérinaire FSSE
e-mail: [email protected], tél.: 079 327 45 17


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier