Peder Fredricson Peder Fredricson, ici à St-Tropez-Ramatuelle, est en tête du classement mondial depuis quatre mois.

Saut : Peder Fredricson No 1 pour le 4e mois, Martin Fuchs bon No 2

Fort de son triomphe à Genève surtout et de ses succès à Londres, le Zurichois remonte de la 4e à la 2e place, devançant Daniel Deusser, 3e (-1), et Henrik von Eckermann, 4e (-1).

No 1 mondial depuis octobre, Peder Fredricson reste en tête de la hiérarchie mondiale. Plus discret à Genève, il a ensuite préféré aller aux CSI 4* et 5* de Riyadh (Arabie Saoudite) plutôt qu’à Londres et cela lui a permis de prendre une 1ère et une 2e places en Grand Prix, assez lucratives en points, sinon en prestige.

Il fallait ça pour rester devant l’insatiable Martin Fuchs, qui a triomphé à Genève et a gagné trois épreuves rankings à Londres, remontant ainsi de la 4e à cette 2e place qu’il avait déjà occupée près d’un an et demi aux côtés de Steve Guerdat. L’Allemand de Bruxelles Daniel Deusser, No 1 l’été dernier, est 3e (-1), et le Suédois Henrik von Eckermann, 4e (-1).

Ben Maher grimpe de la 7e à la 5e place, devançant ainsi son compatriote Scott Brash, 6e (=), Marlon Modolo Zanotelli, 7e (-2), Kent Farrington, 8e (+2) et l’Irlandais Conor Swail, 9e (+4), qui cartonne aux Etats-Unis. 2e à Genève comme à Londres, l’ex No 1 mondial Harrie Smolders, 10e (+9), retrouve enfin le Top 10.

A l’inverse, Jérôme Guéry, 11e (-3), et Steve Guerdat, 18e (-5), s’en éloignent un peu. Kevin Staut, 26e (-11), est aussi provisoirement à la baisse. 

Nos 2 et 7 de la relève !

Du côté suisse, on trouve ensuite Bryan Balsiger, 42e (-5), Pius Schwizer, 72e (-6), et Edouard Schmitz, 82e (+10), excellent à Londres et en constante progression. Bryan et Edouard sont du reste Nos 2 et 7 chez les « moins de 25 ans ». C’est Harry Charles, époustouflant à Genève et à Londres, qui prend les commandes à la place de Bryan. Il grimpe du 50e au 32e rang mondial, se plaçant entre Marcus Ehning et Laura Kraut !

Suivent, à distance, Beat Mändli, 152e (+31), bon aux USA, mais décevant à Genève, Niklaus Schurtenberger, 162e (-12), Alain Jufer, 163e (-9), Barbara Schnieper, 173e (+6), Elian Baumann, 197e (-1), Elin Ott, 200e (-1), et Edwin Smits, 211e (-22), c’est le Top 12 helvétique et il aurait pu progresser en janvier si le CHI-W de Bâle n’avait hélas pas dû être annulé… Patience !

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Championnats romands – saut
La Chaux-de-Fonds/NE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier