Steve Guerdat,no 1 mondial Steve Guerdat est No 1 mondial pour le troisième mois consécutif ©Nathalie Poudret

Saut : Steve Guerdat est toujours sur le toit du monde ! Martin Fuchs 9e.

Le Jurassien compte même ce mois-ci 160 pts d’avance sur Mc Lain Ward, toujours 2e. Daniel Deusser, 3e, continue son ascension. Martin Fuchs retrouve le Top 10.

Troisième mois consécutif au sommet de la hiérarchie mondiale pour Steve Guerdat ! Le vainqueur de la Finale du Top 10 2018 (qui rappelons-le ne compte pas pour ces Longines Rankings, sinon l’avance serait encore plus impressionnante !) compte 160 pts d’avance sur l’Américain McLain Ward, 2e (=), qui ne mise pas non plus sur le Global mais s’en sort bien, et 175 sur l’Allemand Daniel Deusser, 3e (+2), qui poursuit sa progression après son incroyable série de succès, de Vérone à Bordeaux, ces quatre derniers mois.

Guerdat et Deusser comptent chacun 106 résultats. Seul Alberto Zorzi, 20e seulement avec 105 résultats, en a plus de 100, mais rappelons que seuls les 30 meilleurs sont pris en compte.

Steve Guerdat a de bonnes chances de conserver son avantage d’ici à la finale de la Coupe du monde, début avril à Göteborg, car il a très peu de points à effacer de l’an passé (evtl les 55 pts de Bois-le-Duc, mais il en a d’autres !). Et d’ici là, il pourra à nouveau miser sur tous ses cracks, plutôt au repos cet hiver.

Martin Fuchs "l'Américain" dans le bon wagon

Marcus Ehning conserve le 4e rang, à égalité cette fois-ci avec le Néerlandais Harrie Smolders (-2), qui quitte provisoirement le podium après avoir dominé en 2018. Just derrière ce duo, on trouve le champion d’Europe Peder Fredricson, 6e (=), et, à distance, Ben Maher, 7e (=), et Beezie Madden, 8e (=).

Suite à ses belles victoires à Wellington (Floride) avec Clooney, Chica B Z and co, Martin Fuchs, 9e (+2), retrouve le Top 10, tout comme Lorenzo de Luca, 10e (+2). Et Kent Farrington, 11e (+5), est tout près. A l’inverse, Henrik von Eckermann, 12e (-3), et Eric Lamaze, 15e (-5), juste derrière Niels Bruynseels et Kevin Staut, cèdent leur place dans ce club très « sélect ». On pensait que Christian Ahlmann, 16e (+2), grimperait davantage après sa belle série, mais un an, c’est long à gérer !

Quatre dans le Top 100, six dans les 200

Du côté suisse, derrière le duo Guerdat-Fuchs, on trouve Pius Schwizer, 28e (-1), Janika Sprunger, 92e (-24), Werner Muff, 109e (-23), au repos forcé, Beat Mändli, 124e (-28), soit quatre Helvètes au lieu de six il y a un mois dans le Top 100. Et il n’y a que Niklaus Rutschi, 183e (-6) et Paul Estermann, 188 (-43), encore dans le Top 200.

Plus loin, on trouve Romain Duguet, 225e (-4), Jane Richard Philips, 296e (+7), Edwin Smits, 315e (-39), Walter Gabathuler, 346e (-17), Barbara Schnieper, 359e (-24), Yannick Jorand, 359e (+28), excellent en Espagne, et Bryan Balsiger, 376e (+5). Du côté des Romands, Anthony Bourquard, 432e (+9), est à la hausse également, tout comme Marie Etter-Pellegrin, 678e (+126).

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir la panier