Steve Guerdat et Martin Fuchs en tête du classement mondial Les deux as suisses (ici sur le podium de la finale de la coupe du monde 2019, la dernière en date) sont toujours solidement en tête

Saut mondial : Steve Guerdat et Martin Fuchs encore devant

Steve Guerdat occupe pour la 23e fois la place de No 1 mondial de saut d’obstacles et Martin Fuchs pour la 14e fois celle de No 2 (il fut aussi No 1, en janvier 2020). Daniel Deusser, 3e, se rapproche… un peu, Kent Farrington 7e (+2).

Les deux as helvétiques ont toujours quelques longueurs d’avance sur leurs poursuivants dans le classement mondial publié ce jeudi 5 novembre, classement qui aurait dû être celui pris pour la Finale du Top 10 si le CHI de Genève et son emblématique finale pouvaient avoir lieu cette année, mais hélas…

Steve Guerdat est toujours 1er avec 254 pts de marge, et Martin Fuchs, 2e , a encore 66 pts d’avance sur Daniel Deusser, 3e. En gagnant le 18 octobre à Grimaud, l’Allemand basé en Belgique se montre toutefois un peu plus menaçant … 

Suivent, à distance, sous la barre des 3000 pts, le Suédois Peder Fredricson, 4e à 631 pts ( !) de la tête, le Belge Pieter Devos, 5e, et l’Anglais Ben Maher, 6e. 11e en septembre et 9e en octobre, Kent Farrington, 7e (+2) continue sa belle remontée grâce à ses victoires outre-Atlantique (3* et 4* de Tryon, 5* de Lexington). Il devance Darragh Kenny, 8e (-1) et Scott Brash, 9e (+1), qui a un peu le même cheminement cette saison.

Beezie Madden, 10e (-2), reste la meilleure cavalière. Maikel van der Vleuten, 11e (=), aurait pu la remplacer à la Finale du Top 10, en cas de défection. Niels Bruynseels, 12e, et Julien Epaillard, 13e, sont tout près et quand le classement ne sera plus étalé sur 20 mois à cause du Covid, mais à nouveau sur 12, ils seront sans doute dans le Top 10. 

Heureux événements ou progressions 

Du côté suisse, Pius Schwizer, 52e (=), se maintient, tandis que Beat Mändli, 63e (+11) profite de ses beaux succès à Tryon (1er et 3e). Suivent Niklaus Rutschi, 87e (-5), Bryan Balsiger, 91e (-6), Werner Muff, 174e (-8), Paul Estermann, 188e (-11), et Alain Jufer, 193e (-8) et 3e Romand.

Juste derrière Janika Sprunger, 235e (-13), enceinte et à pied jusqu’au printemps, on trouve les Romands Anthony Bourquard, 240e (-10), et Edouard Schmitz, 288e (-1), qui devancent Barbara Schnieper, 290e (-16), dans l’attente d’un heureux événement elle aussi, et Jane Richard Philips, 309e (+18), Elian Baumann, 342e (-8), Edwin Smits, 351e (-15), et Nadja Peter Steiner, 401e (+22).

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier