Scott Brash creuse l’écart, Steve Guerdat cède du terrain… à cause de La Baule surtout

L’Ecossais a désormais plus de 300 pts d’avance sur Beezie Madden! Le Jurassien perd ses points de La Baule et descend au 14e rang. Grégory Wathelet 4e (+6).

Scott Brash Scott Brash et Hello Sanctos: on top of the world!

En tête, pas de surprise, Scott Brash est toujours aux commandes du classement mondial, et avec une avance record de 304 pts. Il a 3’000 points tout rond! Son triomphe à Calgary avec Hello Sanctos l’explique en grosse partie et sa 2e place dimanche à Los Angeles avec Hello M’Lady a peaufiné tout ça! Beezie Madden, 2e, progresse encore d’un rang, Daniel Deusser est 3e (-1), tandis que le Belge Grégory Wathelet, 4e (+6), obtient, et de loin, son plus beau classement. Suivent les Américains Ward et Farrington, le jeune Bertram Allen, 7e (=), les Français Delestre et Pénélope Leprévost, et Ludger Beerbaum, 10e (-6), qui fait le chemin inverse de Wathelet.

Le coup de (La) Baule a un coût
Si Steve Guerdat a été totalement réhabilité par la FEI, il a tout de même perdu les points conquis au CSIO de France à La Baule (1er du Grand Prix avec Nino, 3e du Derby avec Nasa) et c’est rude… Au classement mondial publié ce lundi, il perd ainsi 9 places et se retrouve 14e, quand bien même il a cédé très peu de points sur le terrain, réussissant à se classer dimanche 4e du GP de Los Angeles, où il était 2e l’an passé. 
C’est en étant empêché de participer aux Européens d’Aix-la-Chapelle (voire à la Finale des Nations à Barcelone, car Nino n’avait aucun concours de préparation possible avant cette date) et en se voyant retirer ses points de La Baule, pourtant dûment gagnés, qu’il se retrouve pour la première fois depuis fort longtemps bouté hors du Top 10. Et comme il avait marqué beaucoup de points l’an passé en octobre à Oslo et à Helsinki, il ne lui sera pas si facile d’inverser la tendance d’ici à la sélection des finalistes du Top 10 pour Genève, début novembre. Il y aura Bengtsson, Luciana Diniz et Ahlmann à dépasser, à moins de forfaits US. Cette affaire de contamination alimentaire lui coûte décidément bien - trop - cher.

Les uns descendent, les autres montent…
Suivent, du côté suisse, Martin Fuchs, 28e (-4), Pius Schwizer, 34e (=), Romain Duguet, 42e (+6), Janika Sprunger, 60e (-4), Paul Estermann, 67e (-5), Niklaus Rutschi, 94e (+5), Nadja Peter Steiner, 103e (-10), Jane Richard Philips, 119e (-44), qui cède beaucoup de places, Christina Liebherr, 207e (+2), Claudia Gisler, 221e (-24), Edwin Smits, 231e (+30), qui continue de grimper, Werner Muff, 258e (+21), qui n’a pourtant pas obtenu de bonus grâce à son sacre national à Sion, Clarissa Crotta, 296e (+44), et Alain Jufer, 329e (-68).
A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier