Scott Brash garde la tête, Steve Guerdat grimpe au 5e rang mondial

Le champion écossais devance toujours Ben Maher. Le Jurassien fait la meilleure opération du Top 10 avec Kent Farrington. Pius Schwizer 19e, Janika Sprunger 30e.

Steve Guerdat Steve Guerdat

Malgré Bordeaux, Göteborg, Hongkong et des Grands Prix à répétition à Wellington-Palm Beach, le mois de février n'a pas modifié de façon spectaculaire le classement mondial. Scott Brash figure toujours en tête des Longines Rankings, pour le quatrième mois consécutif (un de plus que Ben Maher!), et même si son avance sur son compatriote Maher a légèrement fondu, elle reste importante. Et derrière les deux as britanniques, qui n'arrêtent pas de truster les premiers rangs en Floride, le trou est fait!
Ludger Beerbaum, 3e, est à 255 pts de Ben Maher, Marcus Ehning, 4e, à 365 pts, et les deux as allemands auront donc du mal à venir déloger les Britanniques d'ici au printemps ou même à l'été prochain. Le Winter Equestrian Festival de Wellington permet d'engranger de nombreux points et cela a encore permis d'intensifier la suprématie des deux British. 

La régularité de Steve Guerdat
Steve Guerdat, 5e (+2), fait la plus belle opération du Top 10, quand bien même il ménage ses chevaux de tête, notamment Nino des Buissonnets, n'a pas beaucoup "scoré" à Bordeaux et a renoncé aux autres concours les plus lucratifs en dotation et en points. Le champion olympique remettra nettement plus de points en jeu en avril, lors de la finale de la Coupe du monde (2e en 2013), mais il est en tout cas un des cavaliers installés depuis le plus longtemps dans le peloton de tête. 
Et si l'Américain Kent Farrington, 6e (+2), progresse également, Beezie Madden, 7e (-2), et Patrice Delaveau, 9e (-3), qui n'a pas répété sa razzia incroyable à Hongkong, cèdent un peu de terrain. Kevin Staut, 8e (+1), et Daniel Deusser, 10e (=), le vainqueur de la finale du Top 10 Rolex IJRC 2013, complètent ce club des dix si convoité. Luciana Diniz, 11e (+1), Gerco Schroeder, 12e ex. (-1), et Christian Ahlmann, 12ex. (+1), sont aux portes du Top 10, à moins de 100 pts de Deusser.

Des Suisses en progression
Si Pius Schwizer, 19e (-1), perd un petit rang en février, après un mois de janvier et un Zurich explosifs, Janika Sprunger, 30e (+2), Martin Fuchs, 56e (+1), Jane Richard Philips, 63e ex. (+5), et Paul Estermann, 72e (+2), progressent tous légèrement. Et Romain Duguet, 96e (=), conserve sa nouvelle position dans le Top 100. Reste qu'il n'y a plus que sept Helvètes dans le Top 100 là où il y en avait régulièrement dix. Werner Muff n'est plus que 115e (+4) et Beat Mändli 125e (-17) alors qu'ils étaient des abonnés du Top 100. 

Le bond de trois Romandes
Suivent Nadja Peter Steiner, 146e (+4), Marie Etter-Pellegrin, 151e (+18), que ses deux victoires en Grand Prix à Oliva font gagner 18 rangs, Niklaus Rutschi, 162e (-4), Clarissa Crotta, 175e ex. (-4), Alexandra Fricker, 175e ex. (-9), et Christina Liebherr, 183e (-26), qui fait une petite pause. Arthur da Silva, 205e (-9), Claudia Gisler, 286e (+18), Faye Schoch, 326e ex. (+60), Daniel Etter, 326e ex. (-80), et Frédérique Fabre Delbos, 341e (+59) complètent notre Top 20 helvétique. On notera les fortes progressions de Faye Schoch, victorieuse du GP de Vilamoura, et de Frédérique Fabre Delbos, 2e d'une grosse épreuve à Göteborg.
Suivent du côté romand Jessy Putallaz, 363e (-3), Céline Stauffer, 426e (+208), qui progresse de façon impressionnante grâce à ses classements à Villeneuve-Loubet, Rachel Baechler, 473e (+14), Alain Jufer, 492e (+30), Fanny< Queloz, 761e (-29), et Deborah Lazzarotto, 790e (-22).
Alban Poudret

 


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand