Scott Brash reste no 1, mais Beerbaum le talonne

29 petits points séparent le talentueux Ecossais du géant allemand. Steve Guerdat est 13e, Pius Schwizer 18e.

Scott Brash, Ludger Beerbaum, Steve Guerdat, Alain Jufer, Longines Rankings Scott Brash lors de son fabuleux doublé à Palexpo avec Hello Sanctos

En tête des Longines Rankings depuis 14 mois, Scott Brash est pour la première fois sérieusement menacé par son (ses) poursuivant(s). Malgré son triomphal doublé à Genève, l'Ecossais ne compte en effet plus que 29 pts d'avance sur Ludger Beerbaum et 218 pts tout de même sur Marcus Ehning. Il faut dire que sa victoire dans la finale du Top 10 ne rapporte pas de points, le Club des cavaliers (IJRC) ne voulant pas avantager les dix finalistes pour l'année suivante, et sa victoire dans le Grand Prix Rolex ne lui rapportait pas grand chose, sa 2e place de l'an passé derrière Steve Guerdat devant être forcément effacée. Chaque mois, il y a ce que l'on rajoute et ce que l'on retranche…

Avec 2'788 points, l'Ecossais est tout de même toujours bien assis sur son siège de leader mondial. 3e le mois dernier à plus de 300 pts, Ludger Beerbaum remonte d'une place et diminue sérieusement l'écart qui le sépare de la place de n°1 mondial (29 pts). Changement de leader le mois prochain? Avec Bâle, Leipzig et Zurich, beaucoup de points seront en jeu et Scott Brash a moins de cracks. L'Ecossais n'en fait du reste pas une affaire. "C'est magnifique d'être no 1, une belle récompense, mais je ne demanderai rien de trop à mes chevaux pour le rester". 

Marcus Ehning, 5e en décembre, reprend sa place de 3e. Daniel Deusser, 4e, reste aux pied du podium, à 30 pts d'Ehning. Quant à Kent Farrington,il redescend de la 2e à la 5e place, ses deux victoires de Genève 2013 étant effacées.

Steve Guerdat dans le groupe des poursuivants

Pénélope Leprévost, 10e (+2), reprend la tête du classement des cavalières, devant Beezie Madden,12e (-1). Steve Guerdat, 13e (+1), se situe juste derrière elles, mais moins de 100 pts séparent ce groupe de quatre (avec encore Maïkel van der Vleuten, 11e). En revanche, malgré sa victoire dans le GP Coupe du monde de Malines, Simon Delestre, 26e (-7), ne peut compenser la perte de sa 3e place dans le GP de Genève 2013. Lauren Hough, 23e (+8) profite elle de sa victoire dans le GP Credit Suisse à Genève.

Du côté suisse, derrière Steve Guerdat, on trouve bien sûr Pius Schwizer, 18e (=), stable malgré la pause de Toulago, Jane Richard Philips, 36e (-2), Paul Estermann, 52e (-4), Martin Fuchs, 57ee (+16), qui profite en plein de ses beaux succès parisiens et genevois, et Janika Sprunger, 94e (-8), Marie Etter-Pellegrin, 98e (-5). 

Des Romands en progrès

Ensuite on trouve Romain Duguet, 114e (-10), Werner Muff, 126e (+1), Nadja Peter-Steiner, 128e (-3), Niklaus Rutschi, 132e (+21), convaincant à Genève et à Malines, Beat Mändli, 145e (-32), au repos depuis novembre, Claudia Gisler, 158e (=), et Alain Jufer, 174e (+27), excellent à Genève. Cela nous fait quatorze Suisses dans le Top 200.

Du côté des Romands, on trouve ensuite Frédérique Fabre Delbos, 293e (-22), Christina Liebherr, 293e (+7), Faye Schoch, 443e (-15), Jessy Putallaz, 466e (+3), Edwin Smits, désormais naturalisé, 496e (+76), en progression grâce à une 3e place à Malines, Céline Stauffer, enceinte, 575e (-3), Guillaume Delhaye, 671e (+4), Romain Sottas, 731e (-2), et Jordan Schoch, 778e (-2). C'est tout pour le… Top 1000!

A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier