Scott Brash reste no 1

Victorieux dimanche à Wellington, l'Ecossais augmente même son avance sur Ben Maher. Le Jurassien conserve sa belle 5e place, Pius Schwizer est 19e, Janika Sprunger 32e.

Scott Brash Scott Brash

Scott Brash figure pour le cinquième mois consécutif en tête des Longines Rankings et il devance toujours son compatriote Ben Maher. L'écart s'est plutôt creusé (332 pts, contre 152 en mars), suite à la brillante victoire de l'Ecossais dans le GP final du Winter Equestrian Festival de Wellington, dimanche, et il ne devrait pas fondre avant l'été, le second ayant même décidé de faire l'impasse sur la finale de la Coupe du monde à Lyon.

Derrière les deux as britanniques, on trouve toujours deux Allemands et un Suisse. Ludger Beerbaum, 3e, s'est nettement rapproché de Ben Maher (120 pts au lieu de 255) grâce à son lucratif succès à Doha, et Marcus Ehning, 4e, aussi, grâce à sa belle victoire au Grand Palais. En revanche, Scott Brash semble inaccessible! 

Steve Guerdat, 5e (=), conserve aussi son rang, grâce à ses deux victoires à Doha notamment. Le champion olympique totalise 2483 pts, il augmente son capital de 50 pts (il y a automatiquement des points de l'an passé à retrancher!). Il devance un autre témoignage Rolex, Kevin Staut, qui bénéficie de sa grande victoire à den Bosch et progresse de deux rangs. 

Gerco Schroeder cède forcément du terrain

A l'inverse, les deux Américains Kent Farrington, 7e (-1), et Beezie Madden, 8e (-1), cèdent une place, mais devancent toujours Patrice Delaveau, 9e (=) et 2e Français, et Daniel Deusser, 10e (=). La Portugaise Luciana Diniz, 11e, Christian Ahlmann, 12e, Roger-Yves Bost, 13e, et Simon Delestre, 14e, qui gagne deux rangs, sont aux portes du Top 10. 

Gerco Schroeder, qui a dû laisser London au box pendant Doha et den Bosch, dans l'attente - terrible - de la vente aux enchères du 7 avril (ou d'une décision du tribunal), perd cinq rangs (17e), tandis que Pénélope Leprévost, 18e, en gagne trois. 

Du côté suisse, dans le sillage de Steve Guerdat, on trouve Pius Schwizer, 19e (=) avec 1965 pts, qui s'est classé à Paris, mais a joué de malchance à den Bosch (rêne cassée), Janika Sprunger, 32e (-2) avec 1745 pts, et Martin Fuchs, 57e (-1) avec 1410 pts. Suivent Jane Richard-Philips, 66e (-3), Paul Estermann, 73e (-1), Romain Duguet, 100e (-4), Werner Muff, 110e (+5), Nadja Peter Steiner, 147e (-1), Beat Mändli, 150e (-25), Marie Etter-Pellegrin, 153e (-2), Niklaus Rutschi, 168e (-6), et Arthur da Silva, 196e (+9)).

Frédérique Fabre Delbos et Alain Jufer grimpent

Du côté des Romands, on trouve ensuite Christina Liebherr, 208e (-25), Frédérique Fabre Delbos, 285e (+56), Faye Schoch, 332e (-6), qui ne bénéficie guère de sa belle régularité et de sa 3e place dans le GP de Cagnes-sur-mer (il y avait hélas d'autres succès de mars 2013 à effacer!), Jessy Putallaz, 370e (-7), Alain Jufer, 379e (+113), Céline Stauffer, 427e (-1), Rachel Baechler, 473e (=), Fanny Queloz, 776e (-15), Guillaume Delhaye, 1034e, qui n'apparaissait pas auparavant, Vincent Deller, 1080e (+928), Anthony Bourquard, 1126e (+15), à égalité avec Bertrand Darier, Beat Grandjean, 1183e (+8), et Hélène Delhaye, 1353e, à égalité avec Laetitia du Couëdic (-14), mais là on touche au très relatif (35 pts).

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand