Sion: Werner Muff champion de Suisse devant deux Jurassiens! Chez les poneys, Alan Allache pour un centième...

Le Lucernois obtient son premier titre national au terme d'un superbe week-end de sport

Du beau sport, du soleil (ce n'est pas ce que la météo prévoyait...) et beaucoup de monde ce dimanche à Sion: Michel Darioly peut être heureux du succès des finales suisses disputées pour la deuxième année consécutive en Valais et dans la convivialité. On se réjouit déjà de la troisième édition, en septembre prochain!

Werner Muff était rayonnant aussi, lui qui obtient son premier titre national, à 41 ans. Le Lucernois avait déjà gagné la Coupe de Suisse - à l'époque des tournantes avec échanges de chevaux - et de beaux GP, mais de vraie médaille (d'or) jamais. Avec Pollendr, il a su garder l'avantage, malgré une faute sur le vertical aux couleurs suisses! "J’ai un vrai crack et mon objectif est clairement d’aller aux Jeux de Rio », a-t-il lancé lors de la remise des prix de cette finale parrainée par les Vins du Valais.

2e à moins d’un point (0.87 pt) - une paille -, Edwin Smits ne voulait pourtant que se réjouir de sa médaille d’argent, obtenue avec le prometteur Dandiego. « Je ne le monte que depuis quatre mois et cela couronne une saison exceptionnelle pour moi. Depuis que j’ai le drapeau suisse sur ma veste, j’ai des ailes ! », soulignait le mari de Dehlia Oeuvray-Smits, médaillée en 2002 à Avenches (où elle montait ce week-end des jeunes chevaux).

Steve Guerdat a décroché le bronze avec son jeune Kavalier II (9 ans) et cela complète donc sa panoplie de médailles au « national ». « Un championnat, à quelque niveau que ce soit, c’est toujours plus intéressant à monter et ça consacre la régularité des meilleurs », a dit le détenteur de la Coupe du monde, qui a tout de même avoué « avoir hâte de reprendre la compétition avec Nino et Nasa ». Ses deux cracks sont aptes à la compétition depuis samedi. Enfin!
Paul Estermann, 4e avec Lord Pepsi, était à plus d’une barre du podium, il devançait la championne 2010 Claudia Gisler, 5e comme l'an passé avec Cordel, la Genevoise Frédérique Fabre Delbos, 6e avec Nirvana Basters après avoir rêvé de podium jusqu'à ce dimanche, Romain Duguet, 7e avec Sherazade du Gevaudan, et la jeune Laetitia du Couëdic (19 ans), épatante 8e avec Cheyenne Z. Moins de réussite aujourd'hui pour Beat Grandjean (Urasinaa) et Philippe Putallaz, qui a abandonné avec Ouessant de Perhet après des fautes et deux refus dans le triple.

Un centième d'écart chez les poneys
Un petit centième de seconde, l’équivalent de 6,7 cm (!), voilà ce qui séparait au terme de cinq parcours le combatif Alan Allache, de St Prex, sacré champion de Suisse poney avec Océan de Bourdons, de Victoria Rouvière, élégante 2e avec Rohirrim Palija. Seule consolation, la dauphine avait été championne de Suisse voici deux ans. Le bronze pour Joanna Szabo, très bonne dimanche aussi avec Arts Deilo (22 pts sur trois jours). Suivaient Inès de Melo et Sylvain Décombaz (28 pts chacun).

Chez les « children » (12 à 14 ans), Kiyomi Brauchli a gagné devant Léonie Chaix et Joana Schildknecht. Suivaient Salomé Keller, qui a perdu le barrage pour le bronze, Chiara Brunschwig, Elodie Bonjour, Carla Borghetti et Gilles Müller.

A. P.

 


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier