x

Steve Guerdat fait le point et évoque la suite d’une saison dores et déjà perturbée

Le n°1 mondial Steve Guerdat a bien voulu nous accorder une interview et faire le point sur la situation et évoquer la suite d’une saison dores et déjà perturbée. 

  • Steve Guerdat, l’annulation de la finale Coupe du monde de Göteborg a changé tous vos plans ?
  • Oui, complètement. Depuis le début de l’année, j’ai tourné trois semaines à Oliva, puis trois semaines à Vejer dans le but de préparer les Dutch Masters et Göteborg. A Vejer, il y avait de vrais Grands Prix, mais c’était quand même plus de la préparation que du grand sport. Mon objectif, c’était Bois-le-Duc avec Venard et Göteborg avec Victorio. J’ai fait deux mois de préparation avec Venard pour rien, idem avec Victorio. Je suis heureux que Bois-le-Duc puisse finalement avoir lieu.
     
  • L’automne dernier, vous envisagiez de monter Venard à Göteborg, pour lui donner l’expérience d’un grand championnat avant d’éventuels JO, mais vous vouliez finalement plutôt miser sur Victorio ?
  • Venard a besoin de sauter pour être au top, il était en grande forme sur les grandes pistes à disposition en Espagne, mais là d’aborder une finale sur une plus petite piste et sans avoir fait de concours pendant plus d’un mois, ça n’aurait pas été idéal. Pour Victorio, c’était moins compliqué d’entrer directement dans la compétition et, si on est bien après deux jours, on peut faire des miracles le dernier jour, même s’il est un peu fatigué.
     
  • Pensez-vous que l’on va pouvoir sortir de tous ces problèmes de virus, vous vous imaginez à Rome, à St-Gall ou à La Baule ?
  • Oui, il faut rester positif.  (…) On espère du public et de l’ambiance, mais (...).

Retrouvez cette interview en intégralité dans le n° d'avril de votre magazine.  


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier