Steve Guerdat,No 1 mondial,Martin Fuchs 8e Steve Guerdat, ici avec Albführen's Bianca, est solidement installé en tête du classement mondial

Steve Guerdat reste No 1 mondial et accentue même son avance !

Le brillant Jurassien compte 245 pts d’avance sur McLain Ward, 2e, et 305 pts sur Peder Fredricson, 3e. Martin Fuchs est 8e (+1), des Romands grimpent !

Steve Guerdat reste sur le toit du monde du saut d’obstacles et ce pour le quatrième mois consécutif ! Mieux, le Jurassien creuse encore l’écart, puisqu’il compte au 3 avril 245 pts d’avance sur l’Américain McLain Ward, qui vient pourtant de remporter le Rolex Grand Prix à Wellington (il devait aussi déduire des bons points de l’an passé…), et 305 pts sur le champion d’Europe en titre, le Suédois Peder Fredricson, 3e.

Les deux premiers de ces Longines rankings sont donc deux cavaliers qui ne disputent quasiment jamais d’étape du Global, ce qui en dit long sur leur efficacité et leur régularité. En se classant 2e du Rolex Grand Prix de Bois-le-Duc et 4e du Saut Hermès à Paris, Steve Guerdat accentue encore son avance. Impressionnant ! Peder Fredricson, du barrage à Bois-le-Duc, passe quant à lui du 6e au 3e rang.

Martin Fuchs prend un rang

Si Harrie Smolders, le leader de 2018, conserve son 4e rang, Marcus Ehning, 6e, qui était à égalité avec lui le mois passé, perd deux places, Daniel Deusser se glissant devant lui, au 5e rang (+2). C’est du reste lui qui pourrait menacer le plus le Suisse, car il vient de réaliser cinq mois exceptionnels et figure parmi les favoris de la finale de Göteborg.

Suivent Ben Maher, 7e(=), Martin Fuchs, 8e (+1), qui bénéficie de son excellente tournée en Floride et monte d’un cran encore, Beezie Madden, 9e (-1), et Kent Farrington, 10e, qui retrouve enfin le Top 10, dix mois et demi après son retour à la compétition. Curieusement, Henrik von Eckermann, 11e (+1), ne profite pas plus de sa victoire à Bois-le-Duc. Christian Ahlmann, 12e (+4), progresse davantage, tout comme Nicola Philippaerts, 13e (+4). Kevin Staut, 14e, reste le No 1 français, devant Simon Delestre, 19e(=).

+ 74 pour Edwin Smits, + 442 pour Faye Schoch, +305 pour Edouard Schmitz

Du côté suisse, derrière le tandem Guerdat-Fuchs, on trouve Pius Schwizer, 29e(-1), Janika Sprunger, 107e(-15), Werner Muff, 122e(-13), au repos forcé jusqu’à cette semaine, Beat Mändli, 136e(-12). Suivent Paul Estermann, 184e(+4), et Niklaus Rutschi, 194e(-11), soit 8 Helvètes dans le Top 200.

Romain Duguet, 240e (-15) et Edwin Smits, brillant en Espagne (cinq podiums le week-end dernier !), 241e (+74 !) complètent le Top 10 suisse. 

Plus loin, on trouve Jane Richard Philips, 283e (+13), Bryan Balsiger, 317e (+ 59), qui remonte aussi, Barbara Schnieper, 349e (+10), Walter Gabathuler, 360e (-14), Philipp Züger, 368e (+12) et Yannick Jorand, 392e (-33), malgré d’excellents résultats en Espagne (il fallait en retrancher d’autres). 

A noter encore que Faye Schoch grimpe de la 911e à la 469e place : +442 ! Et Edouard Schmitz passe du 838e rang au 533e : +305 ! Idem pour Martina Meroni, 577e (+250) !

Alban Poudret


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir la panier