Toulago sera monté par Roger-Yves Bost. "Je suis chanceux", souligne le Français

Le champion d'Europe 2015 est à Madrid. Toulago est dans ses écuries depuis mercredi soir

Roger-Yves Bost,Toulago,Karin Haber Roger-Yves Bost, ici avec Myrtille Paulois, en or à Herning

Ce n’est pas Bertram Allen, comme chuchoté, mais bien Roger-Yves Bost qui succèdera à Pius Schwizer sur le dos de Toulago (par Toulon), victorieux du GP Coupe du monde de Zurich 2014 et 2e du GP de Paris, à la Tour Eiffel, en juillet dernier, mais décevant aux JEM (63e) et à la finale de la Coupe du monde 2015 de Vegas (23e). Ce hongre de 10 ans sera-t-il dès lors sa monture à Aix-la-Chapelle, pour défendre son titre continental?

Depuis mercredi, Toulago est à Barbizon, au Haras des Brulys. Le champion d’Europe est lui pour quatre jours à Madrid avec ses deux cracks Qoud’Coeur de la Loge (11 ans) et Pégase du Mûrier (12 ans), mais il compte bien monter Toulago dès la semaine prochaine, au Touquet. Voici ce qu’il nous a confié aujourd’hui.

- Bosty, vous êtes le nouveau cavalier de Toulago?
- Oui, ça s’est fait très vite. Mardi les Haber, les propriétaires suisses, me téléphonaient et le lendemain Toulago arrivait déjà dans mes écuries. Mme Haber (ndlr: une cavalière amateur de CSI*/**) monte souvent dans mes concours, à Barbizon ou à Fontainebleau, et elle venait justement ce week-end à Fontainebleau, il n’y avait plus qu’à charger Toulago, qu’ils avaient repris la semaine passée.
- Vous aviez déjà récupérer les cracks de Jessica Kürten, dont Myrtille, là c’est un nouveau coup de chance?
- Oui, je suis chanceux, reste maintenant à savoir si je vais m’entendre avec Toulago, si je serai le bon cavalier pour lui. Il a beaucoup de moyens, on l’observe depuis un moment, il a sauté beaucoup de grosses épreuves, mais il a aussi fait des petites fautes ces derniers temps. Je vais le monter dans deux petites la semaine prochaine au CSI*** du Touquet et je verrai s’il est fatigué ou pas, en forme ou pas. Si oui, je le prendrai peut-être comme troisième cheval à La Baule. Puis au CHIO d’Aix-la-Chapelle, fin mai. On va voir.
- Toulago pourrait-il être votre cheval aux Championnats d’Europe? Vous avez trois candidats possibles désormais?
- On verra déjà si j’arrive à le monter, mais c’est sûr qu’il a plus d’expérience à ce niveau-là que Quoud’Coeur et surtout que Pégase du Mûrier, qui n’a rien sauté d’aussi difficile. On a trois mois pour voir tout ça, mais je suis très content, la saison s’annonce bien.
Propos recueillis par Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier