Une belle équipe à La Baule, mais trois cracks au repos forcé

Les choses sérieuses débutent maintenant pour l’équipe suisse. En effet, lors du Prix des Nations de La Baule en France, il s’agira pour la première fois pour notre équipe de récolter des points.

Magnifique cadre pour le CSIO5* de La Baule Magnifique cadre pour le CSIO5* de La Baule

L’équipe suivante a été constituée pour ce Prix des Nations: Christina Liebherr, Nadja Peter Steiner, Romain Duguet, Paul Estermann et Steve Guerdat. L’équipe sera accompagnée du vétérinaire Marco Hermann et de moi-même en tant que chef d’équipe. Notre coach technique Thomas Fuchs profite d’un long voyage de vacances à cause de son anniversaire rond de cette année. Par ailleurs, nous pouvons prendre une 6e cavalière (sans possibilité de départ au Grand Prix) pour La Baule.  Cette chance revient à Aurelia Loser qui a surtout également convaincu à Uster. Enfin, Emilie Paillot obtient la possibilité de concourir dans les épreuves M25.

Ce Prix des Nations compte pour 7 nations: la France, la Hollande, l’Irlande, l’Allemagne, la Suède, l’Espagne et la Suisse. En outre, la Belgique y est invitée. L’an passé, nous pointions au 4e rang et nous voulons au moins atteindre ce rang, tout en espérant monter sur le podium.

Une charmante petite ville au bord de la mer 
La Baule est une petite ville très charmante avec près de 15’000 habitants située sur la côte Atlantique, à environ 70 km de Nantes. Cette petite ville a un charme tout particulier et la bande côtière est magnifique. Les gens y vivent en premier lieu du tourisme, surtout grâce aux magnifiques plages. Les heures matinales à la plage sont fantastiques et on y trouve quelques cavaliers et leurs chevaux qui galopent le long de la mer. Tout simplement magnifique.

Le stade affiche toujours complet et les spectateurs sont de véritables passionnés et connaisseurs de notre sport. Ils soutiennent leur équipe, mais également les Suisses et tout spécialement Steve qui joue presque «à la maison» à La Baule.
 
Nouvelles de nos partenaires, les chevaux  
Je profite de l’occasion pour donner des nouvelles des chevaux de pointe suisses suivants:

Bonne Chance de Janika Sprunger 

La pause durera plus longtemps que prévu, raison pour laquelle  «Bonnie» ne prendra pas encore le départ au CSIO St-Gall.  

Quorida de Treho de Romain Duguet

Quorida a également besoin de plus de temps que prévu et il est prévu qu’elle soit à nouveau prête que  pour le CHIO Genève à la fin de l’année. La pause a été prolongée sachant que l’année prochaine avec les Jeux Equestres Mondiaux et une possible qualification pour les Jeux Olympiques à Tokyo,  c'est plus important que cette année avec les championnats d’Europe.

Wiveau d’Alain Jufer

Wiveau n’est pas non plus au mieux de sa forme. Il devrait cependant être à nouveau prêt pour des concours plus importants lors de la deuxième moitié de la saison.

Sportivement vôtre

Andy Kistler
Chef de l’équipe de saut Elite

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier