Andrew Nicholson et Nadja Minder lors des Européens du Pin 2023. © Nathalie Poudret Andrew Nicholson et Nadja Minder lors des Européens du Pin 2023. © Nathalie Poudret

Andrew Nicholson : « C’est ça le vrai complet »

Cela fait plus de cinq ans qu’Andrew Nicholson entraîne l’équipe de Suisse et les cadres helvétiques de complet. C’est évidemment une chance incroyable que le multi médaillé olympique et mondial néo-zélandais ait accepté la proposition de Dominik Burger, l’enthousiaste et ambitieux chef de l’équipe de Suisse. Ses « poulains » sont enchantés et la progression est évidente. Ces (plutôt) jeunes en devenir ont beaucoup gagné en assurance. Seul bémol, leurs chevaux prennent un peu d’âge et il n’y a guère de réservistes, surtout chez les bipèdes. Seront-ils encore au top de leur forme aux JO de Paris 2024 ? That is the question !

  • Andrew, êtes-vous satisfait des performances de vos cavalier.e.s, notamment sur le cross ? 
  • Oui, dans chaque discipline, mais notamment sur le cross, ils ont très, très bien monté. Les conditions n’étaient pas habituelles pour les Suisses, un cross très vallonné et surtout un terrain très mou. C’est beaucoup d’efforts, de travail en plus pour les chevaux et c’était très collant du n°1 au n°29. Ce n’était pas …

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans le n° de septembre de votre magazine


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier