Badminton et Rolex Grand Slam of eventing: Michael Jung écrit l’histoire

Avec son olympique Sam, l’Allemand survole le 4 étoiles de Badminton et réussit le Grand Chelem Rolex

Michael Jung et Sam rois de Badminton Michael Jung est bien le roi du complet moderne

Après Pippa Funnell en 2003, Michael Jung est le deuxième cavalier à réussir le Rolex Grand Slam. Ou le troisième si l’on ajoute Scott Brash qui a réussi l’équivalent en saut d’obstacles l’an passé. Victorieux en septembre dernier à Burghley avec son olympique Sam, déjà champion du monde en 2010 à Lexington et si souvent en or depuis, gagnant encore la semaine passée à Lexington avec fischerRocana, l’Allemand a triplé la mise ce dimanche à Badminton, avec Sam encore.

Et en parlant de mise, Michael Jung a reçu à la fois 102’000 Euros pour sa victoire à Badminton et 306’000 (350’000 Us dollars) pour son Grand Chemem Rolex (sans compter la prime du Kentucky): jamais un cavalier n’avait gagné pareille somme en complet, mais quand on connaît les mérites des « complétistes », qui peuvent courir très peu d’épreuves avec le même cheval, c’est plus que mérité. Jung, c’est une classe à part et il l’a encore démontré dans les trois épreuves à Badminton. Et quel calme, quel sang froid ce dimanche...

Une première et un doublé germaniques

Jung est aussi le premier Allemand à s’imposer dans ce temple du complet et on a même assisté à un doublé germanique avec Andreas Ostholt, ivre de joie, 2e avec So ist es. La Britannique Gemma Tattersall, 3e avec Arctic Soul, et Mark Todd, 4e avec Leonidas (comme l’an passé), ont également conservé leur rang, en bouclant chacun un sans-faute. Sa petite barre (la seule du Top 6!) fait reculer Jonathan Paget de la 5e à la 6e place, derrière son compatriote Clarke Johnstone, 5e pour son premier Badminton.

Une petite barre aussi pour le jeune Tricolore Astier Nicolas (Quickly du Buguet), qui recule de la 7e à la 14e place: chère, la faute! Les Français ont du reste passablement reculé, de 4 dans le Top 12, ils sont finalement 14e, 16e (Gwendolen Fer), 17e (Jean Teulère) et 19e (Rodolphe Scherer), donc 4 dans le Top 20; ça reste honorable. Oliver Townend plonge lui de la 8e à la 25e place, sortant de piste avec 20 pts sur Armada, pourtant 2e ici l’an passé. Kristina Cook, 7e, effectue elle la « remontée » du jour.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier