©FEI/Leanjo de Koster Longines FEI Jumping World Cup™ 2022/23 - Leipzig (GER)Gerrit Nieberg (GER) riding Blues d’ Aveline CH - winners of the Longines FEI Jumping World Cup™ 2022/23 - Leipzig (GER)Copyright ©FEI/Leanjo de Koster Gerrit Nieberg et Blues d'Aveline CH ont enlevé le Grand Prix de Leipzig ce dimanche. ©FEI/Leanjo de Koster

CSI-W de Leipzig : Blues d’Aveline CH, premier indigène victorieux en Coupe du monde, Vancouver 3e

L’Allemand Gerrit Nieberg et son gris né chez Evelyne Bussmann s’imposent avec brio. Pius Schwizer et Vancouver de Lanlore excellents 3es, comme à Bâle.

Si Gauguin de Lully CH a gagné moult étapes et deux finales de Coupe du monde de dressage avec la non moins légendaire Christine Stückelberger, en 1987 et 1988, en saut d’obstacles il n’y avait sauf erreur jamais eu de victoire d’un cheval CH dans un Grand Prix Coupe du monde jusqu’à ce 22 janvier 2023. 

Or c’est bien ce qu’a réussi cet après-midi à Leipzig Blues d’Aveline CH, hongre indigène gris de 11 ans monté avec finesse, tact et sérénité par le jeune Allemand Gerrit Nieberg (29 ans). Sans forcer, en tournant court et en osant sur l’ultime oxer, Nieberg Jun. a pris une bonne demi-seconde à son compatriote Richard Vogel (25 ans), 1er à Stuttgart et 2e ici avec la jeune Looping Luna. Un Vogel qui avait gagné hier le Championnat de Leipzig avec Caracho et la finale Youngster : intenable !

« Je suis ravi, Blues d’Aveline donne toujours tout et là il a été super au barrage comme à l’initial », a sobrement déclaré Gerrit Nieberg, héros du GP d’Aix-la-Chapelle 2022 avec Ben, 3e vendredi soir, mais laissé au repos aujourd’hui. Ira-t-il à la finale d’Omaha avec Ben ou avec Blues d’Aveline CH, qui progresse sans cesse (2e de l’étape CM d’Helsinki, 4e de la Coupe de Genève, 3e le samedi à Bâle) ? A noter qu’un autre indigène, Priam du Roset CH, 10e avec Marcus Ehning, était du barrage. 

Schwizer et Vancouver épatants

Comme à Bâle dimanche passé, Pius Schwizer et Vancouver de Lanlore ont pris une superbe 3e place, à deux bonnes secondes des vainqueurs, mais devant le Brésilien Mansur (Vitiki), Marco Kutscher (Aventador S) et l’étonnante Suédoise Wilma Hellström (Cicci), qui se qualifie pour Omaha.

L’étalon des Vorpe devait prendre une pause « élevage » après Leipzig et Schwizer ne visait pas trop la finale d’Omaha, mais les plans pourraient éventuellement changer. Edouard Schmitz, Aurelia Loser et Alain Jufer iront le week-end prochain à Amsterdam, mais on ne sait pas encore qui accompagnera Steve Guerdat (3e ce dimanche du GP 3 * d’Oliva avec Is Minka, voir news à venir) en suite à Bordeaux.

Du côté suisse, l’invité-surprise Adrian Schmidt est sorti de piste avec 7 pts, Chicharito ayant fait une faute dans le triple et du temps (il était court). Bryan Balsiger et Dubaï du Bois Pinchet ont aussi commis une faute dans le triple, à la sortie, et sur le vertical no 11 qui suivait. Le Neuchâtelois était 8e vendredi avec Chelsea Z

Exell 1er devant un Chardon, le père !

En attelage à 4, l’étape Coupe du monde est revenue à l’Australien Boyd Exell, devant les Hollandais Ijsbrand Chardon (le père !) et Koos de Ronde. Victorieux de la pré-qual’, Bram Chardon n’était que 5e (3 fautes). Quand à Jérôme Voutaz, il a pris la 5e place de la pré-qual’ et la 6e (sur 8) de la qualificative CM, faisant quatre fautes en prenant des risques. Qu’importe, sa 5e place au général assure comme prévu au Valaisan et à ses FM une place en finale, début février à Bordeaux.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier