Martin Fuchs Commissar Pezi©Tiffany Van Halle A St-Gall, Martin Fuchs et Commissar Pezi ont triomphé dans le Defender Grand Prix de Suisse ©Tiffany Van Halle

CSIO de St-Gall : Martin Fuchs s’impose dans « son » Grand Prix

Devant un public ravi et des organisateurs un tant soit peu consolés, le Zurichois a gagné le Defender Grand Prix de Suisse pour la deuxième fois. Un surprenant Saoudien 2e, Romain Duguet 3e, Timo Heiniger 4e : un beau tir groupé, mais face à une concurrence réduite.

Martin Fuchs habite Wängi/TG, à 30 km du Gründenmoos, mais il est chez lui à St-Gall ! Vainqueur de ce Defender Grand Prix de Suisse en 2022 avec Conner Jei, second d’Harrie Smolders l’an passé avec Commissar Pezi, il s’est encore imposé ce dimanche pas trop pluvieux à St-Gall en réussissant le seul sans-faute avec ce hongre hanovrien de 11 ans au talent évident, mais au caractère bien trempé. Après sa défense à la finale de Riyadh, il a été sage en parcours, mais moins à la remise des prix et le Zurichois l’a troqué contre un cheval de la police montée pour le tour d’honneur. Showman et humoriste, ce Martin !

« En parcours, Commissar a été calme et concentré. On a juste eu une frayeur sur le dernier. Ça aurait pu être un désavantage d’être à la fin si le terrain avait été profond et abîmé, mais il a très bien tenu et c’était donc un avantage. Les chevaux ont mieux sauté que jeudi, bravo aux organisateurs ! ».

On a toutefois sauté en petit comité, puisqu’il n’y avait que 22 concurrents, dont 13 Helvètes. Nombre de favoris étrangers étaient rentrés à la maison après l’annulation de la Coupe des Nations, n’imaginant pas que ce beau et grand terrain en herbe absorberait aussi bien les trombes d’eau. La dynamique et courageuse présidente Nayla Stössel et son équipe auront au moins eu une conclusion un peu réconfortante. 

Romain Duguet et Timo Heiniger épatent

Le public a aussi eu droit à un festival helvétique en guise de consolation. Derrière le surprenant Saoudien Abdulrahman AlRajhi, 2e sur le très puissant Ventago, avec un point, on trouvait en effet Romain Duguet, bon 3e avec Hunger Games du Champ du Bois, privé d’un barrage pour une demi-seconde. Le vainqueur du GP 2015 peut toutefois être heureux de son beau retour, six mois après sa fracture du bassin. Et son écurie s’étoffe.

L’exploit du jour, c’est la 4e place de Timo Heiniger, un maréchal-ferrant de 27 ans, 4e avec Don (10 ans), le plus rapide des 4 pts. Bryan Balsiger peut aussi être fier du 8e rang de la grise de 9 ans PSG Starlight, la benjamine de l’épreuve (5 pts). Le Neuchâtelois reconstruit patiemment son écurie. Dominik Fuhrer, 11e, s’est classé, comme l’an passé, avec Ghost. 

L'équipe pour La Baule

Pour le CSIO de La Baule, qui commence jeudi, Martin Fuchs emmènera Leone Jei pour le Grand Prix,  mais il ne sautera pas la Coupe des Nations. Steve Guerdat y sortira sa reine Dynamix de Bélhème. Les « olympiables » Pius Schwizer (Vancouver de Lanlore doit encore obtenir deux qualifs !), Edouard Schmitz (8 pts avec Gamin) et Alain Jufer selleront aussi leur crack no 1, Janika Sprunger préférant attendre le sable de Rotterdam avec Orelie. Tout reste ouvert !

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

Européens de la relève - saut
Kronenberg (HOL)

Européens de la relève - dressage
St. Margarethen (AUT)

En Suisse

Championnats du monde et d'Europe - voltige
Berne

Championnat de Suisse R – saut
Dagmersellen/LU

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier