Chris Burton s’offre son premier Burghley, mais en ménageant le suspens…

L’Australien avait quatre barres d’avance après le cross, et il en a fait quatre au CSO avec Nobilis 18

Christopher Burton Christopher Burton avait failli s'imposer aux JO avec (photo), à Burghley, il a tenu!

Malchanceux aux JO de Rio, où il était redescendu de la 1ère place après le cross à la 5e avec son jeune Santano II, Chris Burton a failli faire de même ce week-end à Burghley avec Nobilis. L'Australien avait plus de quatre barres de marge, ce qui est énorme - plus de 25 ans que ce n’était pas arrivé !-, mais a renversé le 4b, le 8a, le 12… et le 13, pour finir avec 49,4 pts et moins d’une barre d’avance sur Andrew Nicholson, 2e avec Nereo (53,2).

« Mon cheval était un peu fatigué et plat, mais je réalise un rêve que je n’aurais pas osé imaginer en gagnant ici », a dit Burton. C’est sa première victoire dans le mythique complet de Burghley et dans une épreuve 4 étoiles. Quant à Nicholson, c’est la 3e fois qu’il est 2e ici avec ce cheval !
La Néo-Zélandaise Jonelle Price, 3e avec Classic Moët (54,2), complète ce trio des antipodes ! Et son mari, Tim, est 4e avec Ringwood Sky Boy (56,9), malgré trois barres au saut. Le Français Cédric Lyard bon 5e avec Cadeau du Roi (59,6). Bettina Hoy 6e, Oliver Townend, 7e, est le meilleur Britannique ! Mark Todd 9e avec Campino.

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

National du Chalet-à-Gobet
VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier