Puis Schwizer (Léonard de la Ferme) à Cheseaux en 2017 Puis Schwizer (Léonard de la Ferme) à Cheseaux en 2017

Concours hippique de Cheseaux-sur-Lausanne

Du 20 au 24 juin prochain, le manège de Cheseaux accueillera à nouveau quelques-uns des meilleurs cavaliers nationaux pour la 50e édition de son concours de saut d’obstacles. Un jubilé qui se terminera en apothéose avec le Grand Prix qualificatif pour le Championnat de Suisse Elite. Un jubilé entre sport et convivialité !

Le concours national de Cheseaux est devenu au fil des ans un incontournable du saut d’obstacles en Suisse et plus encore depuis que les installations ont été refaites à neuf en 2016 sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires, la famille Rytz. S’il est trop tôt encore pour donner la liste des engagés, il ne sera pas étonnant de rencontrer, lors de cette 50e édition du 20 au 24 juin prochain, des grands noms du saut d’obstacles helvétique, à l’image de Pius Schwizer par exemple. Il est vrai aussi que le Grand Prix, disputé le dimanche après-midi, attire toutes les convoitises puisqu’il est qualificatif pour le Championnat de Suisse Elite et permet d’engranger de précieux points en vue de décrocher une Wild Card pour le Concours Hippique International de Genève en décembre prochain.

Les Championnats d’Europe en ligne de mire

Toutefois, à Cheseaux, la relève est également mise à l’honneur. Avec notamment des épreuves permettant aux juniors et jeunes cavaliers de se qualifier pour les Championnats d’Europe, qui se dérouleront cette année à Fontainebleau (FRA), du 9 au 15 juillet prochain.Une préparation idéale à 15 jours du rendez–vous européen ! Les moins de 25 ans ne seront pas oubliés, puisqu’ils pourront également participer à ces épreuves.

Elu meilleur concours national en 2016, Cheseaux a décidé de faire valoir ses nombreux atouts, dont notamment un grand écran aux abords de la piste, afin de récupérer son titre, perdu de peu l’an dernier. Deuxième meilleur concours de Suisse 2017, Cheseaux peut néanmoins se targuer de proposer un programme alléchant, tant pour les cavaliers que pour les spectateurs.

Un samedi soir aux rythmes du sport et de la musique

Misant sur la convivialité du lieu et de l’événement, les organisateurs ont également prévu d’étoffer quelque peu la soirée du samedi. Avec notamment deux épreuves supplémentaires en soirée,mais aussi un orchestre et un DJ pour rendre cette soirée festive à plus d’un titre.Il est vrai que l’entrée libre à la manifestation attire toujours plus de public, pas forcément issu du monde équestre. Le village de stands sera lui aussi réaménagé et plus esthétique. En journée, les animations mettront l’accent sur les enfants. De quoi en satisfaire plus d’un ! Comm.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier