Dressage: Marcela Krinke Susmelj devrait apporter une place olympique à la Suisse...

Marcela Krinke Susmelj Marcela Krinke Susmelj et Smeyers Molberg

Le conditionnel est encore de mise avant que la Fédération équestre internationale (FEI) n'officialise la chose, peut-être ce soir ou demain matin, une fois tous les résultats et les notes des juges avalisés (il se peut que des écarts de notes soient trop importants, etc.), mais il est quasi certain que Marcela Krinke-Susmelj offrira une place au dressage suisse lors des prochains JO de Rio, en août 2016. La vétérinaire lucernoise est en effet 8e du classement global et, une fois les qualifiés de chaque groupe de la FEI mis à part, 3e d'un classement des viennent-ensuite, où l'on compte six heureux élus. Autant dire que les jeux sont quasiment faits. A 99,9%, c'est oui!

Le site référence en matière de dressage, eurodressage (voir http://www.eurodressage.com/equestrian/2016/03/06/2016-olympic-individual-slots-race-over-well-almost), tient la chose pour acquise. Selon eux, il y aura deux Danoises pour le Groupe A, l'Autrichienne Victoria Max-Theurer et la Belge Fanny Verliefden pour le Groupe B, deux Russes pour le Groupe C, une Canadienne, un représentant de République Dominicaine, de la Palestine et de la Nouvelle-Zélande.

Ensuite , on peut encore ajouter les six autres cavaliers (ières) les mieux placés du général pas encore qualifiés, à savoir l'Italienne Valentina Truppa (longtemps à pied à cause d'une fracture du crâne), 1ère avec 1029 pts, l'Irlandaise Judy Reynolds, qui a brillé le week-end passé à Doha (1022 pts) et souffle la 2e place à Marcela Krinke Susmelj, tout de même 3e avec 1005 pts. Suivent deux autres Danois, qui pourraient permettre à leur pays d'avoir une équipe complète, faite de quatre individuels, et une Ukrainienne.

On voit que les places sont moins disputées qu'en CSO, que des nos 50 ou 60 mondiaux sont repêchés et que l'on peut même composer une équipe sur la base de quatre repêchages individuels. Là aussi, c'est possible en dressage ou en complet, mais pas en saut d'obstacles, où le niveau est très élevé dans la plupart des continents.

Marcela Krinke Susmelj donne théoriquement cette place à son pays, libre de sélectionner un(e) autre cavalier (ière), mais on voit mal la Suisse choisir quelqu'un d'autre à sa place, sauf en cas de blessure ou de véritable contre-performance de son cheval, Smeyers Molberg. A Rio, la Suisse, représentée par une équipe complète en saut, devrait donc pouvoir aligner une cavalière en dressage et un (Felix Vogg), voire même deux cavaliers (Mélody Johner ou Ben Vogg) en complet.

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier