Dressage à Göteborg : la Coupe du monde pour H.-P. Minderhoud et l’indigène Flirt de Lully CH. Marcela Krinke Susmelj 10e

Premier sacre individuel pour Minderhoud ! Et une nouvelle consécration pour l’élevage des Fünfschilling. La seule Suissesse en lice satisfaite de sa finale.

Hans-Peter Minderhoud,Flirt de Lully CH, Marcela Krinke Susmelj Hans-Peter Minderhoud et Glock's Flirt de Lully CH

Le triomphateur de cette 31e finale de la Coupe du monde Reem Acra de dressage est Néerlandais, il a 42 ans, c’est un fin cavalier, formateur de chevaux doué, pilier d’équipe depuis 2006 et Hans-Peter Minderhoud mérite cette consécration. Il a encore déroulé une reprise sans faute, on aurait aimé qu’il prenne plus de risques et que son cheval soit un zeste moins enfermé, mais ce fut excellent. Et suffisant pour gagner, plusieurs favoris (Charlotte Dujardin, Isabell Werth, Beatriz Ferrer-Salat ou encore Edward Gal, le compagnon du lauréat) étant forfaits.
Le cheval vainqueur, Glock’s Flirt de Lully CH, est un produit de l’élevage des Fünfschilling. Flirt (par Florestan I et par Gauguin de Lully CH) est en effet né dans la Broye fribourgeoise, chez Jean-Jacques Fünfschilling, déjà éleveur de son grand-père, Gauguin de Lully CH, double vainqueur de la Coupe du monde (1987 et ’88) avec Christine Stückelberger. Nous ferons le portrait de ce cheval et de son parcours dans le Cavalier Romand d’avril, qui sortira dans une bonne semaine. Vous saurez aussi pourquoi il a été rebaptisé Glock's Flirt, ce n'est pas seulement pour flatter son propriétaire autrichien...

Un bon test avant Rio pour Smeyers Molberg
La Suédoise Tinne Vilhelmson Silfven fait une superbe 2e, elle est enfin sur le podium, l’abonnée aux 4es places avec son superbe Don Auriello. Et sans ses deux fautes… 3e l’an passé à Las Vegas, l’élégante Allemande Jessica von Bredow-Werndl, est à nouveau 3e avec le ravissant Unee B, propriété de l’ex-juge internationale Béatrice Bürchler. Les juges ne voulaient pas trop du Suédois Patrik Kittel, 4e avec Watermill Scandic.
Marcela Krinke-Susmelj prend une honorable 10e place (sur 18) avec un Smeyers Molberg un peu tendu par cette arène de 11'000 spectateurs. « Il est plus calme en extérieur. Malgré deux ou trois fautes, je suis satisfaite », a dit la vétérinaire lucernoise. Son interview et celle du vainqueur dans notre prochain numéro du Cavalier Romand.
Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

National & championnats de Suisse de la relève
Chalet-à-Gobet/VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier