Dressage par équipe: l'Allemagne domine son sujet et les sujets de sa Majesté. Et Isabell est devant Charlotte! Marcela manquera la Kür

Le titre pour l'Allemagne et... 6e médaille d'or olympique pour Isabell Werth: record égalé! 24e, Marcela Krinke Susmelj manquera la Kür pour 4 places, malgré une belle reprise

Rio 2016: L'équipe d'Allemagne de dressage remporte la médaille d'or Rio 2016: L'équipe d'Allemagne de dressage remporte la médaille d'or

Il n'y a pas eu de suspens pour l'or du dressage par équipe, mais bien plutôt à l'intérieur de l'équipe, pour le leadership, et entre Isabell Werth et Charlotte Dujardin, les deux reines de la discipline ce vendredi à Deodoro... Les Allemands ont encore creusé leur écart sur les Britanniques pour prendre une belle revanche sur Londres 2012. Et à l’intérieur de l’équipe, Isabell Werth, 1ère avec Weihegold, a repris l'avantage sur Dorothee Schneider, 3e, et la no 1 mondiale Kristina Bröring-Sprehe, 4e.

Et, dans la perspective de la Kür de lundi, Isabell Werth a surtout devancé Charlotte Dujardin, 2e avec Valegro, qui a fait deux vraies fautes. Sixième médaille d’or olympique (la cinquième par équipe) pour la Grande  Isabell! Pour Kristin Bröring-Sprehe et Dorothee Schneider, toutes deux sur la seconde marche aussi aux JO de Londrs, c’est le premier or olympique et pour le tout jeune Sönke Rothenberger (21 ans et demi), c’est la première consécration au niveau élite. 
La Grande-Bretagne, qui avait réussi le doublé à Londres, doit se contenter de l’argent et il n’y a pas photo: 81,936% contre 78,595%. Charlotte Dujardin et Valegro ont commis deux vraies fautes (appuyer à gauche et changements de pied aux 2 temps). Carl Hester a fait tout ce qu’il a pu, mais Nip Tuck n’est pas une star et Fiona Bigwood a eu un coup de mou à mi-reprise. 


Les Américains de retour
Les Etats-Unis, abonnés à la médaille de bronze par équipe de Barcelone 1992 à Athènes 2004, renouent avec cette belle tradition, l’euphorie était visible. La jeune Laura Graves, épatante 5e avec Verdades, a porté ce team un peu lâché dans le Spécial par les routiniers Steffen Peters et Legolas. 
Habitués des podiums, les Pays-Bas (75,517%) doivent se contenter de la médaille en chocolat, malgré les deux champions Hans-Peter Minderhoud et Edward Gal (non-qualifié pour la Kür!) et l’excellent champion national 2012 Diederick van Silfhout. L’abandon forcé de la malheureuse Adelinde Cornelissen n’explique pas tout.
La Suède, 5e avec 74,845%, et le Danemark, 6e avec 74,845%, se tiennent de très très près. L’Espagne, écartée de cette finale par équipe, se consolera avec la présence de deux couples lundi dans la Kür, l’épatant Severo Jesus Jurado Lopez, 6e avec Lorento, et Beatriz Ferrer-Salat, qui s’est un peu rachetée de la veille avec Delgado, qui ne s’est cette fois pas enmêllé les pinceaux dans les changements de pied.

Marcela Krinke Susmelj à quatre rangs du but...

Des regrets, en revanche, pour la seule Suissesse en lice, Marcela Krinke Susmelj, 24e et écartée d’une Kür où elle aurait pu séduire (cf Aix-la-Chapelle!). Quatre rangs de mieux et elle accédait à la Kür (Top 18), deux nos 4 d'équipe étant évincés par le règlement olympique (trois finalistes par nation). "Je suis très satisfaite de ma reprise, fluide. Molberg était encore plus décontracté, souple et attentif que dans le Grand Prix, on n'est pas passé loin, le tirage au sort (no 1!) nous a désavantagés, mais ce fut une très belle expérience", dira la Lucernoise. Vous en saurez beaucoup plus dans le Cavalier Romand de septembre! Lundi, place à la Kür et d'ici là, dimanche, ce sera la première qualificative de saut: les cinq chevaux ont passé l'inspection vétérinaire, Castlefield Eclipse devrait donc rester réserviste. A dimanche!

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier