Finale de saut à Göteborg: Steve Guerdat vire en tête du général, devant Marcus Ehning. Romain Duguet 14e ex aequo

Le Jurassien, à nouveau 4e avec Corbinian, prend les commandes du classement général. Ehning, 2e, Deusser et Smolders, 3es ex. sont à moins d’une faute: c’est serré!

Steve Guerdat et Corbinian en tête de la finale Coupe du monde avant le dernier jour Steve Guerdat et Corbinian en tête de la finale Coupe du monde avant le dernier jour

Attention, Marcus Ehning et Daniel Deusser, 2e et 3e ex. du général, montent leur cheval de parade, le fabuleux Cornado pour l’un, le somptueux Cornet d’Amour pour l’autre, et ils abordent donc toujours l’épreuve finale de lundi en grandissimes favoris, Harrie Smolders et Nicola Philippaerts, également juchés sur leur crack respectif, sont dans la même faute, Pénélope Leprévost et Simon Delestre, si impressionnants vendredi soir, sont à 5 pts, et tout reste ouvert, tout reste à faire. Mais le simple fait que Steve Guerdat soit en tête ici à Göteborg avec Corbinian après deux épreuves est déjà un véritable exploit.
Corbinian n’est ici que parce que Nino des Buissonnets est au repos en vue des JO de Rio. Ce fils de Cornet Obolensky, 4e ce samedi soir comme la veille déjà, n’a jamais disputé de championnat sur plusieurs jours ni même de parcours aussi difficile que ce samedi et il a vraiment épaté. L’Espagnol Santiago Varela, qui réalise un sans-faute jusqu’ici (quelle subtilité, quel fin dosage!) n’y était pas allé avec le dos de la cuillère. 
Le parcours initial était à la fois très costaud et délicat, long aussi, avec 14 obstacles et 17 efforts. Un double dès le no 3, une barre de Spa (triple-barre) en entrée de triple (no 8), avec un oxer et un vertical derrière, une dernière ligne brisée oxer blanc - vertical et oxer sur bidet à trois foulées - vertical à 5 foulées (Pénélope Leprévost peut regretter d’avoir voulu en caser six), tout était sélectif.
Steve Guerdat le soulignait: « C’était très difficile et Corbinian m’a épaté, il était totalement avec moi. Il se présente très bien, mais on verra s’il digère tout ça d’ici à lundi, il a encore dû courir le barrage et il n’a jamais enchaîné autant de parcours aussi difficiles, mais j’ai un très bon sentiment. Une telle finale permet en tout cas de faire progresser un cheval». 

Un barrage un peu inutile, sauf pour Ahlmann
Le Jurassien ne s’expliquait pas trop sa petite faute sur le no 1 du barrage, qui lui coûtait la 2e place de l’épreuve, mais ses deux 4es rangs successifs font de lui le meilleur sur les deux jours et il repartira donc lundi (à suivre dès 13h sur Equidia et FEI TV) avec un score vierge. Et un léger avantage (2 pts) sur Marcus Ehning, époustouflant encore avec Cornado, mais qui n’a pu éviter deux fautes au barrage. Certains cavaliers semblaient ne pas savoir quelle tactique adopter, certains chevaux paraissaient démobilisés aussi. Ce barrage aura finalement pénalisé et fatigué les meilleurs chevaux, presque inutilement. Seul Christian Ahlmann, qui n’avait plus rien à perdre (25e la veille), a essayé. Et gagné avec Taloubet Z, remontant ainsi à un 10e rang général plus conforme à son statut de (grand) favori. 
Les deux leaders de la veille, Pénélope Leprévost et Simon Delestre, ont été piégés au tour initial et ils se retrouvent 6es ex aequo au général avec l’étonnante Américaine Callan Solem, à plus d’une faute (5 pts) de Steve Guerdat, mais à moins d’une barre (3 pts) de Ehning. Que c'est serré!
Romain Duguet sera de la partie lundi et il y aura de la revanche dans l’air. Il partage la 14e place au général avec trois autres et un handicap de 11 pts. Les deux fautes de ce soir lui coûtent très cher. « J’étais trop loin de l’oxer no 6, je m’en veux, mais je ne m’explique pas trop ma seconde faute. », a-t-il résumé, bien déçu. Avec Quorida de Treho, il a tout à fait les moyens de remonter dans le Top 10, lui qui était 11e des derniers Européens. Ce serait déjà magnifique. N’oublions pas que Michael van der Vleuten est 18e avec Verdi, Kevin Staut et Patrice Delaveau sont 20es ex aequo au général, Edwina Tops Alexander est 23e avec Caretina de Joter, une des meilleures juments du monde, Rich Fellers 24e avec le vétéran Flexible (20 ans et 8 finales).

Encore une disqualification pour trace de sang 
Sachez enfin qu’ils n’étaient plus que 33 en lice ce samedi soir, une sorte de record à l’envers! La Britannique Laura Renwick avait dû retirer dès vendredi son excellent KWPN de 10 Bintang II, qui s’était paraît-ilcoincé dos et jambes dans son box, mais qui avait aussi trop sauté ces derniers temps - il avait encore enchaîné Den Bosch et Paris ces dix derniers jours -. Le Chinois Zhiwen Zhao a couru la chasse vendredi soir avec l’excellent Pommeau du Heup (une grosse faute sur l’oxer no 7, après une vraie incompréhension), qui s’est hélas blessé sur le dit oxer (points de suture dû à une coupure sur le postérieur droit) et il a dû déclarer forfait pour la suite. Quant à l’Egyptien Mohamed Talaat, sans faute mais lent avec Connaught, il a été disqualifié, des traces de sang ayant été trouvées sur le flanc droit du cheval. Le phénomène devient fréquent…
Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier