Helen Langehanenberg s’impose en Coupe du monde à Neumünster, Birgit Wientzek-Pläge en GP Spécial au Mans

La Suissesse remporte une belle victoire au 3* du Mans, Antonella Joannou 2e du Grand Prix.

Les cavalières suisses de dressage ont brillé au CDI du Mans avec deux victoire et une 2e place. Les cavalières suisses de dressage ont brillé au CDI du Mans avec deux victoire et une 2e place.

Neumünster (ALL) accueillait ce week-end une étape de la Coupe du monde de dressage. Et c’est l’élégante Allemande Helen Langehanenberg montant son bel étalon de 16 ans Damsey FRH qui ont triomphé chez eux, avec 83,30%. Une belle réhabilitation après leur contre-performance d’Amsterdam, où l’étalon avait passé la langue. Dorothee Schneider était 2e avec Sammy Davis Jr, le Danois Daniel Bachmann-Andersen 3e avec Blue Hors Zack. Marcela Krinke Susmelj, 12e seulement avec Smeyers Molberg (73,265%), rétrograde au 10e rang de la ligue européenne, 1 pt derrière Morgan Barbençon Mestre, et la Suissesse devra donc marquer des points à Bois-le-Duc (den Bosch), le 10 mars, vu qu'elle ne va pas à Göteborg, si elle entend se qualifier pour la finale de Paris, mi-avril.

Deux victoires au Mans

Les Suissesses ont été plus heureuses au CDI 3* du Mans (FRA). Dans le Grand Prix, Antonella Joannou et Dandy de la Roche CMF CH (70,043%) étaient brillants 2es, à des poussières de la Néerlandaise Anne Meulendijks, Birgit Wientzek Pläge et Robinvale (68,609%) 5es, Charlotte Lenherr et Darko of de Niro ZS CH (66,065%) 12es ex aequo.

Birgit Wientzek Pläge a ensuite superbement remporté le Grand Prix Spécial avec son hongre bai de 11 ans Robinvale (par Rubinero), avec 70,085%. Antonella Joannou et Dandy de la Roche (67, 553%) étaient cette fois-ci 4es, eux qui ont généralement plus de 70% su ce programme-là. Dans la Kür, moins bien fréquentée, Charlotte « Tiggy » Lnherr était bonne 4e sur Darko of de Niro ZS CH (14 ans), avec 71,575%.

Et chez les « moins de 25 ans », victoire dans l’Inter II pour Tamara Lucia Roos et Amaretto XII, 3es du Grand Prix.

Geneviève Pfister était ravie de ces performances. « Grâce à la famille Kroll et au Team Hofor 1000, nous progressons, avec l’aide de notre conseiller technique, le Britannique Gareth Hughes. C’est de bon augure », soulignait la chef de l’équipe de Suisse.

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier