Isabell Werth et Dorothee Schneider au CDI5* de Münich, des "p’tites Suissesses" et un Allemand de 13 ans au CDI de Prangins

Marcela Krinke Susmelj 3e du GP Spécial à Münich avec Smeyers Molberg. A Prangins, Andrina Suter a gagné deux fois, Tamara-Lucia Roos une fois. Les Romands brillent aussi au « national »

Prangins,dressage,Andrina Suter Le cadre idyllique de Prangins

Prestigieuse gagnante au CDI5* de Münich. Isabell Werth a remporté le GP Spécial avec le jeune Emilio (10 ans), avec 80,980%, après avoir pris la 3e place du Grand Prix. Marcela Krinke Susmelj était 3e (sur six concurrents) avec Smeyers Molberg, avec le bon score de 73,294%, après un 5e rang dans le Grand Prix (72,960%). Honorable! L’Allemande Dorothee Schneider et Showtime ont dominé le Grand Prix (77,520%), devant l’Espagnole Beatriz Ferrer Salat et Delgado, ce qui n’est pas rien - n’étaient-ils pas médaillés aux Européens? -, et ils ont confirmé ce triomphe dans la Kür (84,300). Un nouveau couple aux ambitions olympiques?

Dans le CDI3*, Jessica von Bredow-Werndl a remporté un Grand Prix un zeste moins relevé mais plus fourni avec Unee B (75,020%) et elle a confirmé dans le Spécial (76,137%), de plus convaincante manière encore. Birgit Wientzek Pläge était 18e seulement du Grand Prix avec For Compliment (64,860%) et elle n’a donc pas pu présenter le Spécial.

Prangins: triplé de Moritz Treffinger, doublé d’Andrina Suter

L’an passé, Diana Porsche avait remporté toutes les épreuves internationales de Prangins, cette année, la jeune Autrichienne avait préféré Münich - c’est plus près pour elle! - et elle a tout gagné aussi dans la catégorie « moins de 25 ans ». A Prangins, il y avait trois Suissesses parmi les quatre concurrentes de cette classe d’âge et les épreuves jeunes cavaliers (ières) comme les juniors ont dû être annulées faute de « combattants » suffisants. On en reviendra donc en principe aux dates initiales du mois de juin.

Chez les -25 ans, l’Argovienne Tamara-Lucia Roos (21 ans) a gagné le premier test avec Amaretto XII, victorieux à plusieurs reprises l’an passé à Nice, devant Andrina Suter sur Axiom et Anthea Hartmann sur Rubinario: les trois Suissesses devant! Revanche le lendemain et encore dans la Kür, parrainée par la Banque Eric Sturdza, pour la Schaffhousoise Andrina Suter (24 ans dans un mois), chaque fois 1ère avec Axiom. L’Italienne Alice Redaelli, la seule étrangère en lice, était chaque fois 4e.

En catégorie poneys, le champion du Bade-Würtemberg 2015 Moritz Treffinger (13 ans), qui vient de la région de Stuttgart, a nettement remporté les trois tests avec le bien nommé No Limit 24. Victoria Huet s’est classée 3e et deux fois 4e avec Equestricons Day of Diva, Katarina Scheufele 4e, 5e et surtout 2e de la Kür avec Now and Forever Feivel, Nerine Niessen 3e de la Kür et deux fois 6e (sur 7) avec Douglass.

National élargi de Prangins: Petra van Esch, mais aussi des Romand(e)s

En national, la participation était fournie et rehaussée de quelques invités étrangers. La Coupe du Léman, parrainée par la boutique Cavallissima, Hypona et l’AVSH, un Libre  réunissant plusieurs niveaux, a du reste vu un magnifique doublé de la Néerlandaise Petra van Esch, avec Fido Dido (71%) et Fiji (69,75%), deux chevaux de niveau S. Et l’Allemande Sandra Faas était 3e avec Walking Champ (69,5%), la meilleure Suissesse, la Bernoise Ramona Schmid, 4e avec Kelly Sue (67,083%) et 6e avec Honneur (63,33%). La secrétaire du concours, la Belge Annelise Moens, était 7e avec Zebedee III, Caroline Mettraux, de Courtaman, 8e avec Soltero des Gachots, Mélanie Margot, d’Epalinges, 9e avec K’dort-il Peccau CH, Aline Schmit, de Nyon, 10e avec Rossignol.

Dans l’autre Libre « à la carte », parrainé par l’Hôtel Crowne Plaza, succès de la jeune Katarina Scheufele, de Prangins, avec Vincente (71,54% pour du L19), devant Laura Egli, de Bougy-Villars, 2e avec PSW Desperado (71,37% pour du L14), Barbara Christinet, de Neuchâtel, 3e avec Skywalker II (71,22%) et Ilka Noppel, de Préverenges, 4e avec Carentino W CH (64,90%). Suivaient Nerine Niessen, Isabel Papadimitriou, Emma Cossy, Manon Mounville et Simone Leimgruber. Il y avait 37 couples en lice.

Dans le Prix St-Georges, aux couleurs de Chopard, victoire de l’Allemande Sandra Faas et Walking Champ (70,175%), devant la Néerlandaise Petra van Esch, 2e et 3e, l’Allemand Ralf Hannöver, entraîneur à Prangins, 4e avec Quichotte, Ramona Schmid, 5e et à nouveau meilleure Suissesse avec Honneur, et deux Vaudoises élégantes et méritantes parmi ce lot de concurrents, Jessica Burnier, de Blonay, 6e avec Quinta’s Erbe (66,404%), et Marie Blockx, de Nyon, 7e avec Xapim (65,965%), suivies d’un autre Romand, Stephan Luze, 8e avec O’Brian (64,649%) et Caroline-Marie Scheufele, 9e avec Quentin Tarentino (64,561%).

Dans le S32 parrainé par le Jiva Hill Park Hotel, autre doublé de Petra van Esch, devant une autre Hollandaise, Koosje Mulders, et Ramona Schmid. Jessica Burnier était là 8e, Marie Blockx 9e ex aequo avec la Genevoise Karyn Thetaz. Et dans le M22 patronné par la famille Niessen, victoire du Vaudois Fabian Schramm, de Bex, et Samso (71,261%), devant la Bernoise Cornelia Rychen et Feiner Bedo (69,640%), Ramona Schmid et Kelly Sue (67,568%). Kristel Morand, de La Tour-de-Peilz, pointait au 6e rang avec Sunnyde Hus, Pamela Jonker, la maîtresse des lieux, au 8e avec Deus et au 11e avec Dynamit, Joao Dias Branco, de St-Aubin, au 9e avec Dancing Queen RB, 3e auparavant à Martigny, Isabella Niessen, de Commugny, au 10e avec Landor’s Little Manni.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier