JEM 2014: même sans Totilas, l'Allemagne est la plus forte, mais Bella Rose hélas forfait pour le Spécial! La Suisse 13e.

Quatre dames offrent le titre à l'Allemagne, mais Isabell Werth doit se retirer. Marcela Krinke-Susmelj, 19e, qualifiée pour le GP Spécial. En para, Celine et Nicole montaient "pour beurre".

Charlotte Dujardin et Valegro Charlotte Dujardin et Valegro

En 2010 à Lexington, les Hollandais, emmenés par Edward Gal et le fabuleux Totilas, avaient réussi à conquérir leur première couronne mondiale par équipe. Et ce malgré la disqualification d'Adelinde Cornelissen, Parzival ayant du sang dans la bouche. Quatre ans plus tard, Gal est toujours là, sans Totilas, Adelinde et Parzival sont toujours dans l'équipe, mais la couronne repasse sur la tête des Allemandes. Et les Bataves sont 3es.

L'Allemagne a même triomphé ce mardi 26 août avec plus de 10% d'avance sur la Grande-Bretagne, 2e, et 14% sur la Hollande: il n'y avait pas photo! L'homogénéité est l'une des forces des quatre dames en or, Isabell Werth sur la très prometteuse 10 ans Bella Rose II, 2e en individuel, Helen Langehanenberg, toujours élégante sur la gravure Damon Hill NRW, 3e individuellement, Kristina Sprehe, très sûre désormais avec le spectaculaire Desperados et la jeune Fabienne Lütkemeier, épatante avec D'Agostino. 

Forfait de Bella Rose pour le Spécial

On retrouve donc le même quatuor gagnant qu'aux Européens d'Herning 2013, mais Fabienne Lütkemeier, fille de l'ex-championne Gina Capelmann, n'a été appelée à la rescousse qu'à la dernière minute, suite au forfait de Matthias Rath, qui a dû rester à la maison à cause de la nouvelle boiterie de Totilas, pourtant sans rival les premiers jours à Aix-la-Chapelle (Isabell Werth a eu une pensée pour lui lors de la conférence de presse). Quel réservoir de talents!

Hélas, on a appris ce soir à 20h15 qu'Isabell Werth renonçait au Grand Prix Spécial, Bella Rose II n'étant pas droite. Le bonheur encore au tour d'honneur à 18h30, la tristesse avant même de fêter tout ça, dur dur! Ce forfait permet au 2e Français, Marc Boblet, d'être repêché.

Valegro domine son et ses sujets

Les Britanniques, en or aux JO de Londres, ont pris la 2e place et leur icône, Charlotte Dujardin, nette dominatrice de ce Grand Prix avec Valegro (85,271%, à 2% de son record sur ce programme-là), pourrait bien triompher à titre individuel. Ce d'autant qu'il y aura à nouveau deux jeux de médailles pour le GP Spécial et la Kür, ce qui est complètement déplacé, mais enfin…

Charlotte, Helen et Adelinde (vu le forfait d'Isabell!) pourraient du reste bien truster les deux prochains podiums. Seule Kristina Sprehe semble en mesure de brouiller le jeu. On parie? Rien que pour pousser les juges à l'audace, allez on parie!

La Suisse à son niveau

Depuis 1993, plus de vingt ans déjà, la Suisse est éloignée des podiums de dressage. 9e aux Européens de Herning 2013, l'équipe est cette fois-ci 13e (sur 24) et si on enlève les Etats-Unis, 4es, le Canada, 9e, et l'Australie, 10e, on retrouve donc à un rang près la même situation. Marcela Krinke Susmelj, 19e avec Smeyers Molberg, a voulu plutôt assurer pour l'équipe. "Je vais prendre plus de risques dans le Spécial, car je ne monterai que pour moi", a promis la vétérinaire lucernoise, qui pense qu'une place dans la Kür (Top 15) est toujours possible. 

Melanie Hofmann, qui est entraînée depuis cet hiver par le Français Marc Boblet (lui-même classé 31e avec Noble Dream Concept Sol), était tout à fait satisfaite de sa reprise avec GB Cazzago C CH (53e avec 67,671%): "C'est mon meilleur score cette saison et mon cheval a fait une bonne reprise, malgré deux petites fautes (premier piaffer et Zig-Zag)". Caroline Häcki, sur Rigoletto Royal CH (54e avec 67,657%) et Hans Staub, sur Warbeau (72e avec 66,114%) n'ont pas démérité non plus, mais pour eux trois (fois deux!) les Jeux sont déjà finis.

Plus que 30 sur 100 mercredi!

On peut du reste se demander si avec 100 concurrents en lice (un record absolu), il n'aurait pas fallu ouvrir davantage le Grand Prix Spécial (40 au lieu de 30, par exemple). Pour quelqu'un qui vient d'Australie ou d'Amérique du Sud, c'est dur de savoir à l'avance qu'on aura qu'un programme à présenter…

Suite mercredi dès 9h30 avec le Grand Prix Spécial. Marcela Krinke-Susmelj passera le matin, à midi pile, et tout est à voir sur Equidia, sur FEI-TV ou sur le site d'ARD-ZDF. Grand final, dans l'ordre inverse du classement, l'après-midi.

Para-dressage: une sorte d'entraînement

En para-dressage, la charmante Genevoise Celine van Till, 14e du Grade II avec une Amalia manquant là un peu d'énergie, et Nicole Geiger, 11e du Grade IV avec Ry de Lafayette CH (par Rubicell), ne montaient qu'à titre individuel et ce programme dit "par équipe" comptait donc… pour beurre. Une sorte d'entraînement supplémentaire, sans trop de pression. On les retrouvera donc jeudi, mais il leur faudra alors essayer de se qualifier pour la Kür.

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands R et poneys – saut
Tavannes/BE

Championnats de Suisse juniors – complet
Berne/BE

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier