Jessica von Bredow-Werndl riding TSF Dalera (GER). photo by FEI/Shannon Brinkman Jessica von Bredow-Werndl et TSF Dalera ont dominé le GP des Jeux de Tokyo. Photo : FEI/Shannon Brinkman

JO : Jessica von Bredow devance Isabell Werth dans le Grand Prix, l’Allemagne domine par équipe, mais tout reste à faire…

Isabell Werth et Bella Rose 2 ont déroulé une superbe reprise, mais concédé près de deux points à Jessica von Bredow et TSF Dalera BB. L’Allemagne semble intouchable par équipe, on connaît tous les qualifiés pour le Spécial (8 nations) et la Kür (18).

A Tokyo, en dressage, duel à distance dans le Grand Prix servant de qualificative à la fois pour les équipes et pour l’individuel – l’épreuve ne compte plus du tout en tant que telle, sinon pour la réputation -, les deux grandes favorites ayant les honneurs de conclure chacune une soirée, Jessica von Bredow Werndl hier, Isabell Werth ce dimanche.
Après une première journée disputée sous une chaleur oppressante, même en soirée jusqu’à ce que la pluie fasse son apparition, la seconde se fit aussi sous 30°. Chaud ! 
Samedi, Jessica von Bredow et sa merveilleuse TSF Dalera BB ont fait encore plus que de justifier leur statut de favorites. L’Allemande dispute pourtant ses premiers JO, mais elle a répondu présent au delà des espérances. Tout était à la fois précis, léger et harmonieux. Résultat : 84,379 %, trois points de plus que la deuxième meilleure du jour, la Danoise Cathrin Dufour. En prime, Jessica battait aussi son record personnel.

 

Quatre cavalières pour l'individuel?
Ce dimanche, après la reprise un peu décevante de notre seule représentante, la jeune Estelle Wettstein (lire news), on a assisté à une fin de GP très relevée, avec l’excellente performance de Charlotte Dujardin sur Gio (80,963%) et celle, tant attendue, d’Isabell Werth avec sa Bella Rose, toujours fringante à 17 ans. La grande classe, mais 82,50%, soit près de 2 pts de moins que Jessica von Bredow Werndl, qui a donc la possibilité de gagner ses tous premiers JO… 
Mercredi, Cathrine Dufour, 3e, et Charlotte Dujardin, 4e, devraient se disputer la dernière place du podium. Mais tout repartira de zéro.

Cinq équipes pour trois médailles
Idem pour les équipes, mardi dans le GP Spécial : l’Allemagne, 1ère et de loin, la Grande-Bretagne, 2e, le Danemark, 3e, les USA, 4es, et les Pays-Bas, 5es, devraient se battre pour les médailles. La Suède, 6e, le Portugal, 7e, et l’Espagne, 8e, sont déjà heureux de disputer cette finale. La Catalane Beatriz Ferrer-Salat est aussi la dernière repêchée pour la Kür (18). La France, 9e, et Morgan Barbençon Mestre (70,543%), devront, en revanche, se contenter du rôle de spectatrices. 
A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats d'Europe – complet
Avenches/VD

Championnats vaudois – saut
Yverdon-les-Bains/VD

Championnats jurassiens – saut
Tavannes/BE

Championnats valaisans – saut
Illarsaz/VS

Championnats fribourgeois – saut
Planfayon/FR

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier