Julien Epaillard et Billabong du Roumois se sont imposés par deux fois à Madrid ce week-end. ©FEI/Stefano Grasso Julien Epaillard et Billabong du Roumois se sont imposés par deux fois à Madrid ce week-end. ©FEI/Stefano Grasso

Julien Epaillard rafle tout à Madrid

À Madrid, le Français a dominé son sujet dans les trois épreuves majeures du week-end. Les Suisses ont quant à eux joué de malchance.

Quelle série pour Julien Epaillard à l’occasion du CSI 5*-W de Madrid ! Avec Billabong du Roumois, un selle-français de 10 ans par Mylord Carthago et Papillon Rouge, le Tricolore a remporté le Grand Prix Coupe du monde cet après-midi, après s’être imposé avec la même monture dans la grosse épreuve avec barrage (155 cm) du vendredi et dans celle du samedi (150 cm) sur Solero MS. Ce dimanche, les héros de Rome David Will et C Vier occupaient le 2e rang devant Denis Lynch (GC Chopin’s Bushi), également double sans-faute. Sans une boquée dans la dernière conversion, causant une faute sur l’avant dernier vertical, Marcus Ehning aurait mis tout le monde d’accord avec le véloce étalon Stargold. L’Allemand devançait le Suédois Douglas Lindelöw (Casquo Blue) et l’Autrichien Max Kühner (Coriolis des Isles).

Les Helvètes malchanceux

Avec six sans-faute, deux tours à 1 pt de l’Espagnol Manuel Fernandez Saro et du Britannique Jack Whitaker, et un total de 25 couples sur 40 à 5 points ou moins, le chef de piste espagnol Javier Trenor avait proposé un parcours très fair et subtil, qui aura maintenu le suspense intact jusqu’au bout puisqu’il fallut attendre le n°26 pour que le chaleureux public madrilène soit assuré d’un barrage. 

Parmi les nombreux couples pénalisés d’une faute, on retrouve nos trois Suisses, franchement malchanceux dans cette quatrième étape Coupe du monde de la ligue d’Europe de l’Ouest. Martin Fuchs (The Sinner) et Edouard Schmitz (Quno), épatant pour sa première à ce niveau, commirent une petite faute sur l’oxer n°11, tandis que Steve Guerdat et Venard de Cerisy firent une touchette sur le n°12. Avant cela, Martin Fuchs était 7e de la grosse épreuve du vendredi avec Conner Jei (1 pt). Concernant le classement de la ligue européen après 4 étapes sur 11, Denis Lynch a pris la tête avec 37 pts devant Kevin Jochems et Jens Fredricson, absents en Espagne. Martin Fuchs est 9e grâce à sa victoire à Lyon (20 pts). Les autres Suisses sont plus loin, mais la route pour la finale de Leipzig est encore longue.

En dressage, l'étape Coupe du monde est revenue à Helen Langehanenberg (Anabelle/80.500%) devant les Espagnoles Beatriz Ferrer Salat et Juan Matute Guimon. 4e de la Kür devant Morgan Barbançon, l'Allemand Frederic Wandres s'était imposé dans le GP. 

Elisa Oltra 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier