x © FSSE

L’épizootie de rhinopneumonie prend une ampleur inquiétante

L’épizootie de rhinopneumonie qui s’est déclarée le week-end dernier au CSI de Valence (ESP) a pris une ampleur dramatique sur le continent européen.

Dimanche 21 février, la compétition avait été interrompue sur la tournée espagnole de Valence suite à plusieurs cas de chevaux présentant de la fièvre et ce depuis plusieurs jours. Le site du CES Valencia Tour fut mis sous cloche le dimanche – avec présence policière –, mais certains camions étaient déjà partis durant la nuit de samedi à dimanche. Depuis, c’est dans une ambiance extrêmement tendue que sont confinés les chevaux sur le site, s’apparentant désormais à « une zone de guerre, avec des personnes désespérées de l’état des chevaux ». Plusieurs cavaliers tricolores ont déploré à nos confères de Grand Prix les conditions de détentions des chevaux sains, mal séparés des chevaux malades. En outre, l’Université de Valence aurait dû libérer des boxes afin de désengorger les cliniques vétérinaires espagnoles saturées et des images et témoignages tragiques ont circulé sur les réseaux sociaux. À l’heure actuelle, une huitantaine de chevaux présente des symptômes cliniques. 

Décès, annulations et confinement 

Le 28 février, nous apprenions par le site www.worldofshowjumping.com qu’au moins quatre chevaux étaient décédés après avoir contracté à Valence cette forme du virus EHV-1 particulièrement contagieuse et dangereuse, causant de sévères troubles neurologiques. Le pronostic vital de nombreux équidés est engagé. La FEI a communiqué aujourd’hui et évoque « l’une des formes du virus EHV-1 les plus sévères depuis des dizaines d’années » (voir comm.). Aucun athlète suisse n’était présent sur la tournée durant cette semaine-là.  

Par ailleurs, la Fédération française a annoncé le 1er mars dans l'après-midi que tous les rassemblements équestres étaient suspendues jusqu’au 28 mars. En Suisse, aucune manifestation n'est pour l'instant prévue en raison des restrictions concernant le Covid-19. La FSSE a en revanche donné des recommandations concernant les chevaux de retour de Valence et la commision vétérinaire suit le dossier de près (voir communiqué du 2 mars). Plusieurs cavalier-e-s ont d’ores et déjà renoncé à leur déplacement en Espagne et des cas ont été détectés en Belgique et en Allemagne. 

En outre, la FEI a annoncé le 1er mars tard dans la soirée les annulations de CSI dans dix pays européens. Les tournées de Vejer de la Frontera (ESP), Vilamoura (POR), San Giovanni in Marignano (ITA) et Gorla Minore (ITA) peuvent en revanche se poursuivre, afin d'éviter un départ massif de la péninule ibérique notamment, mais elle seront désormais sous cloche. Aucun nouvel équidé peut y entrer et seuls les chevaux en possession d'un certificat vétérinaire pourront quitter les lieux. Oliva (ESP) et Opglabbeek (BEL) ont d'ores et déjà annoncé l'annulation de leurs prochains concours.

E.O. 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier