Aix-la-Chapelle Le stade d'Aix-la-Chapelle s'animera en septembre, après quinze mois de pause. Avec combien de spectateurs?

Le CHIO d’Aix-la-Chapelle repoussé en septembre

Virus oblige, la Fête mondiale du cheval aura lieu à Aix du 10 au 19 septembre, juste après les Européens d’attelage et de dressage, juste avant ceux de complet, et à la suite des Européens de saut et du Masters de Calgary. Intense !

Si certains CSI se dérouleront aux dates prévues, mais à huis-clos, comme Wiesbaden (qui renonce par ailleurs à son complet et à la voltige), le week-end de Pentecôte (21 au 24 mai), d’autres sont repoussés à des jours meilleurs. C’est le cas du CSI 5* de Hambourg, déplacé de mai à fin août, et surtout du prestigieux CHIO d’Aix-La-Chapelle, qui ne se tiendra qu’à la fin de l’été! Initialement prévu du 25 juin au 4 juillet, il se déroulera finalement du 10 au 19 septembre. Histoire d’accueillir du public, dans une jauge encore à définir, mais espérons-le assez importante. Les billets et abonnements commandés pour 2020 ont été prolongés d’un an, sauf pour ceux qui ne le souhaitent pas. La billetterie sera ouverte dès le 15 juin, si la jauge est définie.

Seront au programme du CHIO, « la Fête mondiale du cheval », la voltige et des épreuves pour jeunes le premier week-end, le CSIO 5* et un CSI Jeunes Chevaux, le CDIO 4* et 5*, un CDI-25, le CCIO 4*-S et le CAIO. 

En dressage, les compétitions débuteront par conséquent deux jours seulement après la fin des championnats d'Europe de dressage, attribués à Hagen (All), à 140 km de là (au nord-ouest). Et pour ce qui est du complet, les championnats d’Europe, pour lesquels Boekelo, Montelibretti et Avenches sont candidats, se dérouleront la semaine suivant Aix.

En saut, la succession d’événements sera toute aussi intense au sortir des (éventuels) JO : Hambourg fin août, les championnats d’Europe à Riesenbeck début septembre, le CSIO et les Masters de Spruce Meadows à Calgary et Aix-la-Chapelle, tout cela en l’espace de trois semaines et demie, avec un jour d’intervalle chaque fois. Autant dire qu’un même cheval ne pourra faire qu’un (ou deux) de ces trois ou quatre « incontournables ». La période est compliquée !

En attelage à 4, en revanche, il y aura une bonne semaine de battement, les Européens de Budapest finissant le 5 septembre. 

A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier