Lucie Moreillon ©Privée Lucie Moreillon et sa coach l'internationale française Morgan Barbançon Mestre. ©Privée

Lucie Moreillon : « L’osmose que l’on peut avoir avec son cheval sur le rectangle de dressage me touche vraiment ! »

Après de nombreux succès chez les poneys, Lucie Moreillon a fait son entrée dans le cadre juniors B de dressage, au terme d’une fin de saison 2019 épatante. Nous avons voulu en savoir plus sur cette sympathique espoir, championne romande en 2017, pleine d’ambition et de passion. Voilà Lucie de plus en plus dans la lumière (Lux-cis), ce que du reste son prénom signifie...

  • Lucie, parle-nous de tes débuts...
  • La première fois que je me suis mise sur un cheval, c’était en 2006. Mon papa m’a enmenée aux portes ouvertes de l’école d’équitation de Fully et, depuis, je ne suis plus jamais redescendue d’un cheval ! Jusqu’en 2013, j’ai suivi des cours à l’école de poneys de Fully, puis j’ai passé mon brevet. À partir de 2014, j’ai commencé à travailler à fond le dressage avec Lassale, ma demi-pension de l’époque. 
     
  • Puis, tu croises la route de Night Life II 
  • En effet, nous avons acheté mon poney Night Life II, dit « Nighty », en 2015. Cette année-là, nous avons gagné le championnat valaisan brevet et j’ai passé ma licence. En 2016, j’ai été sélectionnée dans les cadres régionaux de l’équipe de Suisse et nous avons à nouveau décroché le titre valaisan, chez les licenciés cette fois-ci. C’est en 2017 que les choses sérieuses ont commencé avec …. 

Vous pouvez lire l'intégralité de cet interview dans le numéro d'avril de votre magazine


Ce week-end

À l'étranger

Championnats d'Europe de dressage U25/JC/J/Ch.
Budapest (HON)

CCIO 4*/3* Le Pin au Haras
FRA

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier