Lummen, La Baule, Linz et Odense: les premières sélections du nouveau chef de l'équipe de Suisse de saut

Au lendemain de la finale de Lyon, Andy Kistler a communiqué ses sélections pour les quatre premières Coupes des Nations. Beaucoup de Romands élus! Et Thomas Fuchs comme coach plus souvent.

Le nouveau chef d’équipe de l’élite suisse des cavaliers de saut, Andy Kistler, a fixé les buts pour les 3 prochaines années jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016 et procédé aux sélections de la première phase des Prix des Nations, en collaboration avec le Directoire.

Thomas Fuchs a été engagé en tant que coach technique de l’équipe pour tous les Championnats (ndlr: il sera là lors de trois des quatre premiers CSIO). La saison atteindra son sommet lors des Jeux Equestres Mondiaux en Normandie.

A Pâques, Steve Guerdat et Pius Schwizer ont participé à la finale de la Coupe du monde à Lyon. Les attentes élevées n’ont pas pu être complètement satisfaites avec une 5e place finale de Steve Guerdat, malgré son départ en pole position le jour de la finale. Pius Schwizer a terminé à la 8e place avec Quidam du Vivier et Toulago. La finale de la Coupe du Monde FEI était par ailleurs le dernier engagement du chef d’équipe sortant Urs Grünig.
Maintenant, la vraie saison des Prix des Nations commence. Pour la Suisse, ce seront les quatre CSIO à Lummen (BEL), La Baule (FRA), St-Gall (SUI) et Rotterdam (HOL) qui compteront pour le résultat final du Furusiyya FEI Nations Cup. De plus, la Suisse est invitée à Falsterbo (SUE), ainsi qu’au CHIO à Aix-la-Chapelle (GER) avec une équipe. A nouveau, une équipe pourra prendre le départ à Calgary (CAN). Dans la division 2, jusqu’à maintenant, les invitations de Odense (DEN), Gijón (ESP) et Arezzo (CSIO San Marino/ITA) ont été acceptées. Pour le moment, la participation de l’équipe au CSIO Linz (AUT) n’a pas encore été confirmée définitivement par l’organisateur, puisqu’il y a trop de nations qui souhaiteraient participer et que dorénavant, au maximum 13 équipes peuvent prendre le départ en division 2. 

Pour les quatre premiers CSIO de la saison, les cavalières et cavaliers suivants ont été sélectionnés:
CSIO Lummen – Division 1, 01.-04.05.2014: 
Romain Duguet, Paul Estermann, Steve Guerdat, Pius Schwizer, Alain Jufer (en 5e).
Chef d‘équipe: Andy Kistler, coach technique: Thomas Fuchs, vétérinaire: Thomas Wagner
CSIO Linz – Division 2, 15.-18.05.2014 (provisoire):
Marie Etter, Werner Muff, Faye Schoch* , Emilie Stampfli, Daniel Etter (en 5e), Martin Fuchs (en 6e).
Chef d‘équipe: Andy Kistler, coach technique: Thomas Fuchs 
CSIO La Baule – Division 1, 22.-25.05.2014: 
Paul Estermann, Steve Guerdat, Jane Richard Philips, Pius Schwizer, Nadja Steiner (en 5e). 
Chef d‘équipe: Andy Kistler, coach technique: Thomas Fuchs, vétérinaire: Marco Hermann
CSIO Odense – Division 2, 22.-25.05.2014: 
Frédérique Fabre-Delbos, Alain Jufer, Christina Liebherr, Janika Sprunger, Martina Meroni (en 5e). Chef d‘équipe: Hansueli Sprunger

Soutien optimal de l‘équipe 
Andy Kistler se réjouit de l’engagement de Thomas Fuchs en tant que coach technique. Dans ce rôle, il accompagnera l’équipe durant la préparation et lors des Championnats sur place. Cette collaboration est prévue à long terme. Thomas Fuchs, ou un coach technique supplémentaire, soutiendra également l’équipe lors des CSIO les plus importants.
De plus, la collaboration avec le coach mental Jörg Wetzel sera poursuivie. Il est à disposition des cavaliers pour des conseils individuels et accompagner l’équipe des Championnats lors de leurs préparatifs. La collaboration avec les vétérinaires, qui s’est bien établie l’année dernière, continuera également.

Jeux Equestres Mondiaux en Normandie – le sommet de la saison 
Le sommet de la saison pour les cavaliers de saut suisses est agendé début septembre: lors des Jeux équestres mondiaux à Caen en Normandie (FRA), seront attribuées les cinq premières places de quota pour les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro (BRA) en 2016. Assurer le plus tôt possible cette place de quota, est le but formulé par les cavaliers de saut suisses – ceci nécessite un classement dans les 5 premières places dans les résultats par équipe. Andy Kistler espère également de bons résultats en individuel. 
Jusqu’aux Jeux Olympiques 2016, la tête devrait être complétée par 1 à 2 cavaliers. Afin d’atteindre cet objectif, plus de cavaliers doivent se classer dans le top 50 du Longines-FEI-Ranking et 2 à 3 cavaliers devraient être présents lors de la finale de la Coupe du monde. Sur la route vers les Jeux Olympiques aura lieu le Championnat d’Europe en 2015 à Aix-la-Chapelle et le but est d’atteindre une médaille pour l’équipe lors de tous les Championnats, ainsi que si possible une médaille en individuel.
Le deuxième but pour l’équipe Suisse en 2014 est la qualification pour la Finale du Furusiyya FEI Nations Cup™ à Barcelone en octobre et, en conséquence, rester en Division 1. De plus, l’équipe souhaite spécialement obtenir de bons résultats lors du CSIO à St-Gall. 
Un esprit d’équipe hors pair, l’intégration des propriétaires des chevaux, ainsi que le soutien des organisateurs devraient aider à garder le sport de saut d’obstacles en Suisse au plus haut niveau.

Comm.

* Si la sélection est provisoire, c'est peut-être parce que l'on a appris ce week-end la vente de Nouvelle Europe Z, la jument de tête de Faye Schoch (voir news à ce sujet).


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand