Lyon: la Coupe du monde de dressage pour Charlotte Dujardin et Valegro

Au bénéfice d'une wild-card, le couple champion olympique triomphe. Marcela Krinke Susmelj 14e.

Charlotte Dujardin et Valegro Charlotte Dujardin et Valegro

Double championne olympique de dressage à Londres, Charlotte Dujardin a remporté ce dimanche de Pâques à Lyon sa... toute première finale de Coupe du monde Reem Acra FEI de dressage. Avec son spectaculaire KWPN de 12 ans Valegro (92,179%), la Britannique a proposé une toute nouvelle reprise libre en musique, avec une musique aux accents celtiques paraît-il connues pour illustrer des dessins animés (!).

Pas de nouveau record du monde, après celui des JO, celui de l'Olympia ou encore celui du Grand Prix ici samedi, mais une belle reprise, harmonieuse malgré un degré de difficultés très élevé. Toujours cool et relax lors des conférences de presse aussi, l'Anglaise a remercié son entraîneur et mentor Carl Hester, co-propriétaire du cheval (un temps si convoité... mais toujours en Angleterre!), les organisateurs et aussi la FEI, pour lui avoir donné une wild-card (elle était 1ère réserviste européenne, n'ayant pu monter son crack à den Bosch).

Charlotte Dujardin a devancé assez nettement la tenante du titre, l'Allemande Helen Langehanenberg, 2e et un zeste déçue de sa reprise avec Damon Hill NRW (87,339%) après les exploits réussis à Neumünster et ailleurs, et le Hollandais Edward Gal, 3e avec un Glock's Undercover (83,696%) un peu trop chaud et excité en fin de reprise... "Ce ne fut pas mon meilleur test", a volontiers concédé Gal.

La Suédoise Tinne Vilhelmson Silfven a pris le 4e rang avec son imposant Don Auriello (80,946%), devant Isabell Werth, qui a présenté une reprise énergique avec El Santo NRW (79,089%), mais a fait une grosse faute dans une de ses pirouettes au galop, la Néerlandaise Danielle Heijkoop, 6e avec Kingsley Siro (77,946%), l'Allemande Jessica von Bredow-Werndl, 7e avec Unee B, l'étalon KWPN de la juge suisse Beatrice Bürchler-Keller, débuté par Jasmine Sanche et Birgit Wientzek-Pläge, Hans-Peter Minderhoud, 8e, et le Français Marc Boblet, 9e avec la belle Noble Dream. Très européenne, cette World Cup!

La Suissesse Marcela Krinke-Susmelj a pris le 14e rang avec un Smeyers Lazander (69,857), le Danois de 13 ans d'Irene Meyer, un peu chaud et fautif. La Lucernoise voulait prendre moins de risques que la veille dans le Grand Prix (14e), mais cela n'a pas suffi. Elle a fait un peu moins bien que l'an passé à Göteborg avec Smeyers Molberg (13e). 

A. P.

Podium de la finale Coupe du monde de dressage Podium de la finale Coupe du monde de dressage


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand