Minder Nadja, SUI, Aquila BCHI Genève 2021© Hippo Foto - Dirk Caremans 10/12/2021 Nadja Minder et Aquila CH prendront part au cross indoor de Genève aujourd'hui. © Hippo Foto - Dirk Caremans

Nadja Minder : « J’ai grandi en même temps que le concours complet en Suisse »

À 23 ans, Nadja Minder a réussi avec brio sa transition entre la relève et l’élite. De l’équipe victorieuse du Test Event de Pratoni l’an dernier, elle a aussi remporté cette saison le 4*-L de Baborowko et pris part à son premier 5* à Pau. Bien équipée, notamment avec Toblerone CH, la jeune femme est reconnaissante de pouvoir compter sur des propriétaires de chevaux qui lui font confiance et sur ses parents et son entourage qui l’épaulent au quotidien. Rencontre avec la malicieuse et talentueuse Zurichoise qui ne compte pas en rester là dans sa jeune carrière et qui s’élancera à 18h15 dans le cross indoor de Genève, une épreuve qu’elle affectionne tout particulièrement.

  • Nadja, comment avez-vous débuté, aviez- vous un lien familial avec les chevaux ? 
  • Nous avons une écurie de loisir à la maison avec environ trente chevaux. Ma maman, Therese, a beaucoup fait pour les jeunes de la région, notamment en donnant des cours au poney-club. J’ai grandi entourée de chevaux et j’ai probablement appris à monter avant de savoir marcher. Ça a donc commencé de manière assez classique. À onze ans, il y a eu un déclic, je faisais beaucoup d’entraînement à Elgg, à l'époque où Paul Weier était encore propriétaire, avant que Steve Guerdat ne s’installe là. Daniela Kaufmann a beaucoup fait pour moi. Nicole Josuran (anciennement Perret), la tante de Ben et Felix Vogg, m’a motivée à m’inscrire à mon premier concours complet. J’y suis allée, le dressage était probablement …  

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans le n° de décembre de votre magazine


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier