Anouk et Nicolas Canteloup. @Eric Knoll Anouk et Nicolas Canteloup. @Eric Knoll

Nicolas Canteloup : « J’aime les dynasties de champions »

Régulièrement classé en tête des imitateurs et humoristes français, Nicolas Canteloup (56 ans), a réussi le pari d’exercer son métier sans jamais cesser de monter à cheval depuis près de trente ans. Itinéraire d’un passionné, qui a su transmettre sa passion de l’équitation et du complet à ses filles. Anouk (20 ans) n’est-elle pas double championne d’Europe juniors de la discipline et Jeanne jockey d’obstacle ?

Nicolas, 12 ans, s’ennuie ferme en vacances chez ses grands-parents au Cap Ferret. Sur l’impulsion de ses parents, il pousse pour la première fois la porte du centre équestre voisin. La passion des chevaux le gagne immédiatement, d’autant que les notions d’équilibre, d’appui, de position, de souplesse, de tonicité et de gainage acquis à la gymnastique font de lui un élève précoce. « Dès la deuxième heure je galopais, à la troisième j’ai sauté de petites barres », évoque Nicolas qui confie rapidement à ses parents son souhait de suivre les traces de son instructeur, Stéphane Cozic, devenu son icône. Grâce à ses brillants résultats au Bac, le contrat moral scellé avec ses parents est rempli. Il est libre d’opter pour cette voie. Aux anges, il se prépare à devenir le stagiaire moniteur de l’année, et à s’instal- ler dans la caravane du club. Son monde s’écroule lorsque l’ensei- gnant et la présidente changent d’avis et conseillent à ses parents de l’orienter vers un métier qui lui permettra de monter à cheval pour son plaisir. Terriblement déçu, Nicolas rebondit et décide de devenir (...). 

Retrouvez ce grand reportage sur la famille Canteloup dans le n° d'avril de votre mensuel


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier