Peter Hasenböhler. ©AP Peter Hasenböhler. ©AP

Peter Hasenböhler : d'Avenches à Rome, en passant par Shanghai

Coach, animateur et constructeur de cross très demandé, Peter Hasenböhler vit, à 72 ans, comme une seconde jeunesse. Cet hiver, il a quitté son fief d’Avenches pour passer un bon mois en Chine, où il prépare les championnats nationaux, avant de descendre directement à Rome, où il est chef de piste plusieurs fois l’an. Puis retour à l’IENA pour les entraînements avec Andrew Nicholson. Malgré une période très compliquée et incertaine pour tous, pour lui « La vita e bella ».

L’homme a un caractère bien trempé, « le coup de gueule facile » disent certains, mais c’est surtout un passionné et un enthousiaste et, lors de nos dernières rencontres, Peter Hasenböhler était plus motivé et vibrant que jamais. Les projets affluent, que ce soit à Avenches, où il bichonne depuis près de vingt ans son military garden et a ajouté beaucoup de nouveaux obstacles au cœur de l’hippodrome, ou ailleurs. L’automne passé, il a ainsi construit les trois CCI 3* et 4-L* mis sur pied à Montelibretti et à Pratoni del Vivaro (deux fois), en proposant quelques nouveaux obstacles et chaque fois des tours différents, et il y est retourné fin février, pour des 1*, 2* et 3* avant que l’herpès équin n’arrête tout. La campagne romaine et les bistrots de la capitale de l’Italie et du monde, il (…) 

Retrouvez cet article, ains qu'une interview, en intégralité dans le n° d'avril de votre magazine.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier