Rolex Kentucky : Michael Jung au-dessus du lot avec fischerRocana. Avec la vidéo du cross de l'Allemand

Le multiple champion prouve à nouveau sa suprématie en triomphant pour la seconde année consécutive à Lexington et avec plus de trois barres d’avance… En route pour le Rolex Grand Slam ?

Michael Jung et Fischerrocana Michael Jung et Fischerrocana

Malgré la pluie et ses difficultés, le CCI 4 étoiles de Lexington, le fameux Rolex Kentucky, s’est révélé presqu’une balade de santé pour Michael Jung (photo) et fischerRocana FST (39,2), sa bonne jument baie de 11 ans, triomphant avec plus de trois fautes ( !) d’avance sur leurs poursuivants, en l’occurrence les deux Américaines Lauren Kieffer, 2e avec Veronica (52,5), et Maya Black, 3e avec  Doesn’t play fair (53,9). 
L’ex-Australien Phillip Dutton, naturalisé US depuis quelques années, a reculé aux 4e et 5e places et même à la 13e place avec Fernhill Fugitive, 2e après le cross (à trois barres) mais pénalisé de 20 pts au test de saut dimanche. 
Deux seuls non-Américains dans le Top-10, deux champions olympiques, Jung et le Néo-Zélandais Mark Todd, 7e avec NZB Campino (60,4), qui aurait pu finir 4e sans une faute le dimanche. L’Irlandais Timothy Bourke suivait au 11e rang avec Luckaun Quality, Jonathan Paget au 14e avec Clifton Signature (à propos, Clifton Promise tirera sa révérence ce week-end à Badminton).
C’est la seconde fois que Michael Jung (et un Allemand, du reste) s’impose dans le Rolex Kentucky, après 2015 avec la même jument, et l’Allemand avait également triomphé sur ce magnifique site de Lexington lors des Jeux équestres mondiaux 2010, avec Sam. Michael Jung prend logiquement aussi la tête des FEI Classics, qui réunit les six épreuves 6 étoiles de la planète.
En route vers le Grand Chelem Rolex ?
A Badminton, dès ce jeudi, Michael Jung tentera sa chance dans le Rolex Grand Slam of eventing avec son olympique Sam. Victorieux avec Sam à Burghley l’automne passé (où fischerRocana avait chuté sur le cross…) et maintenant au Kentucky, l’Allemand peut rêver d’un triplé synonyme de surprime de 350'000 US dollars. « Je vais y aller pour gagner, le Rolex Grand Slam est un superbe défi, mais je sais aussi que c’est très difficile et en complet un seul cavalier l’a réussi (ndlr: l’Anglaise Pippa Funnell en 2003, également inscrite à Badminton, mais en observation à l'hôpital suite à une chute à Withington ce week-end) », a déclaré Michael Jung, hyper motivé. Le 4 étoiles de Badminton n’en sera que plus passionnant…
Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier