Suspension provisoire de Steve Guerdat: la parole à Andy Kistler et à Charles Trolliet

Le chef de l’équipe de Suisse et le président de la FSSE s’expriment, le Français Julien Anquetin se positionne également. Des messages d’espoir.

Steve Guerdat,Nino des Buissonnets,Charles Trolliet,Andy Kistler,Julien Anquetin Steve Guerdat et Nino des Buissonnets

Steve Guerdat ne veut et ne peut s’exprimer à la presse tant qu’il n’a pas été auditionné par le Tribunal de la FEI, probablement en cette fin de semaine déjà. Son entourage a publié un communiqué de presse, qui figure depuis hier 17h sur notre site (voir news précédente). Les hauts responsables de la Fédération suisse (FSSE) ne tiennent pas non plus à faire trop de commentaires, mais Charles Trolliet s’est exprimé au TJ de la RTS hier soir et il a bien voulu répondre à nos questions pour Le Matin de ce jour, ci-dessous les propos qu’il nous a tenu.

Charles Troillet au 19h30 de la RTS le 21 juillet 2015

Andy Kistler, qui veut rester discret, a aussi accepté de nous livrer quelques mots, un message de sympathie surtout. Le chef de l’équipe de Suisse espère fort voir son leader retrouver le team pour Hickstead et Aix-la-Chapelle. Reste à savoir aussi combien de jours il faudra au Tribunal de la FEI pour rendre son verdict. Cela prend parfois des jours, parfois des semaines, mais comme des cas identiques ont été récemment jugés, on peut espérer un délai plus court. Le Français Julien Anquetin exprime aussi un message de sympathie encourageant pour le champion olympique.

Trois questions au chef de l’équipe de Suisse de saut

- Andy Kistler, cette nouvelle est un coup très dur?

- Je n’en reviens toujours pas, je suis choqué, abattu. Steve est un sportif particulièrement fair et un homme de cheval, il aime ses chevaux plus que tout. Et il s’est toujours montré opposé au dopage, c’est terrible que ça lui arrive à lui. Le ciel lui est tombé sur la tête.

- Votre sentiment pour les jours à venir, faut-il garder espoir?

- Il faut absolument garder espoir, Steve va se défendre ces prochains jours, il a de bons arguments, d’autres cavaliers ont été entendus pour ça et leur suspension avait été levée, alors?

- Vous comptez toujours sur lui pour les Européens?

- J’espère toujours pouvoir compter sur Steve et Nino à Aix-la-Chapelle, dans des championnats si importants pour nous. Et sa place est à Aix!

Trois questions à Charles Trolliet

Il est à la fois vétérinaire et président de la Fédération suisse des sports équestres (FSSE), il était intéressant de demander au Dr Charles Trolliet son… double avis sur la suspension – provisoire – de Steve Guerdat (interview réalisée hier pour Le Matin par le soussigné)

- Charles Trolliet, tout d’abord votre réaction comme président de la FSSE ?

- Une énorme surprise, on ne s’attendait pas du tout à un problème de ce genre avec Steve (Guerdat). Il a de bons arguments à faire valoir, plusieurs suspensions de cet ordre ont été levées, j’ai bon espoir. Sinon, cela aurait des conséquences terribles, pour l’équipe de Suisse, qui doit se qualifier pour les Jeux de Rio lors des Européens, encore plus que pour Steve, qui avec son talent poursuivra de toute manière une belle et longue carrière. 

- Comme vétérinaire, pensez-vous que la contamination alimentaire (nourriture, herbe ou fleurs) est probable ?

- Oui, trois suspensions ont été levées en décembre dernier pour cela et le cheval d’Alessandra Bichsel était aussi positif aux trois mêmes substances que Steve. Peut-être leurs chevaux ont-ils mangé les mêmes aliments ; de l’avoine ou de l’orge utilisée pour des pellets contiennent ces substances. La FEI elle-même parle de probable contamination. 

- Ces substances pourraient-elles modifier des performances ? Nino, l’impétueux, et Nasa, la placide, c’est l’eau et le vin, pourquoi leur donner la même chose ?

- Non, ces substances-là n’auraient aucun effet sur les performances, aucun. La morphine pourrait endormir et l’Oripavine ne se trouve dans aucun médicament.

Le message de Julien Anquetin

Par ailleurs sur le site Grand Prix Replay, le Français Julien Anquetin, un des trois cavaliers dont la suspension avait été levée en décembre dernier par la FEI pour un test positif aux mêmes substances, déclare notamment: "Si l’on me demande quoi que ce soit pour la défense de Steve, je répondrai présent. Je connais un peu la situation… J’espère que sa suspension va être levée avant les championnats d’Europe (19 au 23 août) parce que je suis persuadé à 100 % qu’il n’y est pour rien du tout."

Le cas de Julien Anquetin pourrait bien aider le Suisse, puisqu'il fait un peu office de jurisprudence après la levée de sa suspension, fin 2014. "Pour moi, ça a été quand même très long. Je n’ai pas pu faire de concours pendant six mois ! Je me suis battu pour prouver que ce n’était pas de ma faute, mais celle des granulés ingérés par les chevaux, jusqu’à ce qu’ils veulent bien entendre raison." Lire l’article complet sur le site de Grand Prix.

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier