Deusser Aix 2021 Daniel Deusser triomphe à Aix-la-Chapelle avec Killer Queen

Aix : A Daniel Deusser le Rolex Grand Prix, les deux Suisses dans le Top 10

Montant sa bien nommée Killer Queen, l’Allemand de Bruxelles Daniel Deusser remporte l’épreuve de saut la plus prestigieuse. Martin Fuchs 8e avec Leone Jei, Steve Guerdat 10e avec Venard de Cerisy.

Après son triomphe dans le Masters de Calgary dimanche passé, Steve Guerdat espérait forcément poursuivre sur sa lancée en remportant le Grand Prix Rolex d’Aix-la-Chapelle et poursuivre ainsi son aventure dans le Rolex Grand Slam, mais il savait la mission terriblement difficile. « On est quinze à pouvoir l’emporter et il faudra déjà accéder au barrage », confiait-il samedi à la presse.

Après un magnifique sans-faute sur les 17 efforts de la première manche, une petite faute sur le quatorzième et avant-dernier effort de la seconde manche, un vertical rouge, a hélas contrecarré ses plans. C’était d’autant plus frustrant que Venard de Cerisy avait survolé les principales difficultés, notamment la délicate ligne du triple et le double de bidets. Et comme le Jurassien n’avait jusque là logiquement pas pensé au chronomètre, il recula au 10e rang.

Pour Martin Fuchs, 18e après sa faute du premier tour, le jeu était forcément tout différent. Le Zurichois joua d’emblée le chrono et il remonta à la 8e place, la meilleure des 4 pts, avec un Leone Jei très aérien sur ce second tour. Deux Suisses dans le Top 10, c’est honorable, évidemment, même si ceux-ci rêvaient de mieux.

Brian Moggre, la belle et jeune surprise !

Ils étaient encore sept au barrage (9 efforts, 41 efforts au total) et  livrèrent une sacrée bagarre. En ouvreur, Daniel Deusser plaça d’entrée de jeu la barre très haut avec sa bondissante Killer Queen VDM et il mit une sacrée pression sur les autres. De grands favoris comme le champion olympique Ben Maher, 4e avec Explosion W, Scott Brash, 6e avec Hello Jefferson ou l’Américaine Laura Kraut, 5e avec Baloutinue firent une faute en prenant de sacrés risques.

En selle sur l’ex-étalon de Darragh Kenny Balou du Reventon, le jeune Américain Brian Moggre (20 ans !), épatant, fit trembler Deusser jusqu’au bout : 2e ! Nous vous parlerons de lui dans le prochain Cavalier Romand. Le Belge Grégory Wathelet complète ce beau trio de tête. Deusser, No 1 mondial depuis juin et célébré comme il se doit par les siens, peut savourer son bonheur.

Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier