Gerrit Nieberg et Ben ©DIRK CAREMANS, HIPPOFOTO À Aix-la-Chapelle, Gerrit Nieberg et Ben ont triomphé au nez et à la barbe des favoris ce dimanche 3 juillet. ©Dirk Caremas/Hippofoto

GP Rolex d’Aix : Gerrit Nieberg crée la sensation !

Discret mais audacieux, le jeune Allemand Gerrit Nieberg (29 ans) remporte le Grand Prix Rolex en osant une option incroyable ! Les Suisses discrets aujourd’hui, mais Jérôme Voutaz a gagné la maniabilité d’attelage.

Outsider total, Gerrit Nieberg a créé une sacrée surprise dans le Grand Prix le plus prestigieux de la planète saut, généralement gagné par les plus Grands ! Qui pouvait imaginer ça, hormis peut-être Lars Nieberg, son père et coach, ex-champion et co-propriétaire de Ben, mais jamais lauréat de cette épreuve Graal.
Son triomphe, ce discret et modeste gars de 29 ans le mérite. Il a signé trois tours magnifiques avec le puissant westphalien Ben (11 ans) et il a surtout osé une option incroyable, en coupant devant la grosse haie pour sauter le double, avec une précision parfaite. A l’arrivée, une bonne demi-seconde d’avance sur « Mr Rolex Grand Slam » Scott Brash, 2e cette fois-ci avec Hello Jefferson, après avoir galopé comme un fou… mais sans tenter cette fameuse option !
Le très cool Daniel Deusser espérait un double doublé dans ce Grand Prix et le Grand Chelem, mais il prend la 4e place avec sa brillante Killer Queen, derrière le Belge Nicolas Philippaerts, 3e avec Katanga. Du côté suisse, c'est la déception. Seul qualifié pour la seconde manche, Steve Guerdat, 16e, et un Venard de Cerisy peut-être un zeste émoussé après son double sans-faute dans la Coupe, ont renversé deux larges oxers. Pius Schwizer, 22e avec Vancouver de Lanlore, et Martin Fuchs, 23e avec Leone Jei, n’avaient pas été assez rapides pour revenir en seconde manche. La prochaine fois !

Le bonheur de Jérôme Voutaz
Cette journée ensoleillée avait commencé par la superbe victoire de Jérôme Voutaz avec ses quatre agiles petits franches-montagnes dans la maniabilité. Le Valaisan a fait une démonstration pour battre de peu l’Australien Boyd Exell et distancer tous les autres. Au général, Exell est 1er (pour la dixième fois ici !) et Voutaz 11e. Par équipe, la Hollande devance l’Allemagne et la Belgique.
En dressage, Cathrine Dufour, encore gagnante de la reprise libre avec Vamos Amigos (avec classe et plus de 88%) et les Danois ont tout raflé sur les terres des rois de la discipline. 
Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier