Aix-la-Chapelle : Boyd Exell gagne encore, mais Edouard Simonet, 2e, a dominé la maniabilité.

Pas trop de réussit pour Jérôme Voutaz, 13e de la maniabilité à cause d'une pénalité, car il avait le deuxième chrono...

Boyd Exell,Aix-la-Chapelle,Edouard Simonet,Jérôme Voutaz Zoom sur « Boyd Exell,Aix-la-Chapelle,Edouard Simonet,Jérôme Voutaz » (touche ESC pour fermer)
Boyd Exell triomphe encore

Boyd Exell est bien le roi d’Aix-la-Chapelle, où il a triomphé cette année pour la 8e fois. Le roi… avec le Néerlandais Ijsbrand Chardon, victorieux à 11 reprises et encore 3e cette année. Et un roi battu ce matin par les sept autres barragistes de la maniabilité et notamment par le Belge Edouard Simonet, brillant vainqueur devant son coéquipier Glenn Geerts et déjà classé 2e au marathon. Du coup, Simonet a soufflé la 2e place du classement général à Chardon, 3e. Koos de Ronde 4e et Theo Timmermann 5e, ont aussi contribué à la victoire des Pays-Bas par équipe.
La Suisse n’avait que deux meneurs – contre trois aux six autres nations – et elle s’est contentée du 7e rang. Jérôme Voutaz a fait une très belle maniabilité – avec le deuxième meilleur chrono absolu derrière le Français Thibault Coudry -, mais une balle lui coûte 3 pts et le barrage, réservé aux huit meilleurs. Il faut dire que le temps accordé était trop large. 13e aujourd’hui, le Valaisan n’a pas pu remonter au général (19e), une déception. 22e rang final pour son compatriote Martin Wagner, 21e de la maniabilité.
A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier