Championnats de Suisse d'attelage: 19e titre pour Werner Ulrich!

Le Bernois s'impose dans son jardin. Beat Schenk champion à 2, Eric Renaud à 1

Que serait l'attelage à 4 suisse sans Werner Ulrich? On peut effectivement se poser la question, surtout après la - probable - retraite de Daniel Würgler, absent à Berne. Organisateur et compétiteur, Werner Ulrich (photo) a décroché son 19e titre national haut la main. Avec 133,97 pts, le Bernois a distancé son seul rival de niveau mondial, le jeune Allemand Michael Bräuchle (22 ans), 2e de ce Prix Bovay & Partenaires avec 156,46 pts. Toni Stofer, du Team Ufwind, était médaillé d'argent avec 182,07 pts, le Valaisan Jérôme Voutaz, épatant pour sa première saison au top, en bronze (203,30). A noter que ces deux médaillés-là mènent des franches-montagnes. Markus Zingg 5e.

A 2 chevaux, nouveau titre national (le neuvième!) pour Beat Schenk, de Wavre (NE), qui a triomphé avec 120,20 pts, devant Beat Auer (127,47) et Bruno Widmer (130,38). Oliver Brand au pied du podium pour 1 pt, Cyril Maret bon 6e avec 140,34 pts. Kay Richiger pointait au 16e rang (167,78).

A 1 cheval, le Neuchâtelois Eric Renaud, de Rochefort, a défendu victorieusement son titre national avec Malice CH (114,14). Le double médaillé mondial Michaël Barbey, en tête après le marathon, a reculé d'une place suite à la maniabilité (6,50 pts). Leo Risch était en bronze (126,44), lui aussi avec son cheval no 2 (chapeau!), Charlotte Vogel 4e, Lucie Musy Yerly, de Dompierre (FR) 5e, Mario Gandolfo, du Pâquier (NE) 6e, Katia Monnier-Maret, de Gingins, 7e (le jeune couple se tient, à un rang près!), le fils de Werner Ulrich Stefan 8e, Sébastien Bottelli 9e, Nicolas Brunner, de Sornetan, 11e. Moins de réussite cette fois-ci pour Lucie Musy Comune, 17e.

A 2 poneys, l'or va à Christof König, l'argent à Lea Schmidlin, le bronze à Yannik Scherrer. Sandra Chardonnens, 6e, et Marjorie Magnin, 7e, souvent devant, ferment cette fois-ci la marche. Il faut préciser que Marjorie Magnin a chuté sur le second obstacle du marathon. La Genevoise a été blessée gravement à une cheville, ce qui l’a obligée à subir une opération à Berne le jour même. Pas de mal pour les poneys ni pour le groom, fort heureusement. A 1 poney, Doris Schmid-Würgler s'impose devant Cedric Scherrer et Fredy Meyer.

W. S. et A. P.


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand