Ethique et protection des animaux: y mettre toutes ses forces – la fsse veut agir de façon proactive

Informations de la séance du Comité ainsi que de la Conférence des présidents de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE du 21 février 2018

FSSE,éthique, Ethique et protection des animaux dans le sport: un sujet d'actualité

Les thèmes les plus divers ont été traités lors de la Conférence des présidents du 21 février 2018 à Berne. Et la discussion a surtout porté sur un des grands thèmes, à savoir l’éthique et la protection des animaux dans le sport équestre. La Fédération Suisse des Sports Equestres veut agir, donner le bon exemple ainsi qu’un signe fort. Divers autres projets comme par exemple la nouvelle formation de base ou la plateforme d’information interne avancent de façon positive et selon l’échéancier. Enfin, pour la première fois, des candidats possibles pour succéder aux membres sortants du Comité ont été présentés.

La première Conférence des présidents de 2018 de la Fédération Suisse des Sports Equestres a été ouverte par un orateur invité. Fabien Loup, vétérinaire et chef du secteur Animaux domestiques et sauvages de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), a parlé des quelques nouveautés dans l’ordonnance sur la protection des animaux concernant la réglementation de manifestations avec des animaux. Dans ces adaptations, les chevaux ne sont concernés qu’en marge, sachant néanmoins qu’il serait important de réfléchir un peu sur les manifestations de sport équestre ou d’élevage.

Désormais, plus besoin d’autorisation du vétérinaire cantonal, mais la responsabilité incombe à l’organisateur. Mais comment réagir lorsqu’on constate des infractions aux règles? Fabien Loup a été d’accord avec les représentants présents des associations membres de la FSSE pour constater que cela est très délicat et qu’il vaut mieux aborder la personne coupable d’infraction avec une sorte de «commission» composée de deux voire de trois personnes.

 
L’éthique dans le sport équestre: Agir au lieu de réagir

La Fédération Suisse des Sports Equestres prend l’éthique et la protection des animaux très au sérieux sachant que cela est également particulièrement important pour l’avenir du sport équestre, selon Charles Trolliet, vétérinaire et président de la FSSE. La FSSE va donc compiler les règles d’éthique correspondantes – comme cela a déjà été fait par exemple par la fédération allemande. Une ébauche sera discutée lors de la Conférence des présidents du mois d’août et les membres seront appelés à voter sur ce projet lors de l’assemblée d’automne. 

Adaptation dans le Règlement Général

Peter Christen, membre du Comité et responsable du sport de compétition a poursuivi: «Notre devise ici est: agir au lieu de réagir!». La FSSE veut fixer les règles avec les sportifs équestres avant que des organes ou des organisations externes, qui ne disposent peut-être pas du même savoir, ne le fassent. Le fait est que le public regarde très précisément ce qui se passe, surtout lorsque des caméras sont sur place, et qu’il voit immédiatement si un cheval est blessé.

C’est pourquoi il faut stipuler dans le Règlement Général de la FSSE que lorsqu’un cheval se blesse lors d’une manifestation et qu’il saigne, il doit être examiné. Selon la cause de la blessure, la paire peut éventuellement être disqualifiée. L’ébauche ce cet article du règlement sera présenté à la Commission des règlements avant d’informer jusqu’au 1er juillet tous les officiels sur les moyens proposés par cet article et sur son application. L’objectif consiste à introduire des principes éthiques égaux pour tous et à sensibiliser tous les sportifs équestres.

Guêtres postérieures pour le saut d’obstacles: introduction avant la FEI

Par ailleurs, la FSSE veut agir plus rapidement que la fédération faîtière internationale la FEI en ce qui concerne les guêtres sur les membres postérieurs. Alors que la FEI préconise une adaptation progressive sur plusieurs années, seules des guêtres postérieures qui protègent la jambe devraient être autorisées pour les épreuves FSSE à partir du 1er janvier 2019, en analogie avec les dispositions actuelles pour les épreuves B et pour jeunes chevaux, selon la proposition de la discipline et sous réserve de l’approbation de la Commission des règlements. 

Nouvelle commission spécialisée pour les brides et les embouchures

Une nouvelle commission spécialisée, composée de formateurs, de personnes issues de différentes disciplines et de vétérinaires, devrait se pencher sur l’utilisation des diverses brides et embouchures. A ce sujet, les avis divergent fortement, constate Christen.

Le but n’est pas de trouver une solution après une seule séance déjà. 
Il s’agit plutôt de mettre une fois ce sujet sur le tapis.

Les rapports de jury relativement anciens seront renouvelés. Le nouveau rapport devrait être réduit à une page pour toutes les disciplines et être disponible en version électronique, ce qui devrait permettre d’obtenir encore plus de données statistiques. Cette adaptation sera rapidement effectuée. En mars, les nouveaux documents seront prêts et envoyés, le passage à la version électronique se fera dans le courant de l’année. D’ici la fin de 2018, tous les officiels devraient être informés et formés. 

Divers projets en cours

Le projet «Formation de base» est sur la bonne voie et les nouvelles structures devraient être en fonctions  à partir du 1er janvier 2019. En 2018, les documents vont être adaptés et les experts et les formateurs seront informés et formés. 

Déjà actuellement en cours de phase-test, une plateforme de communication, mise en place à la demande du ZKV, sera disponible prochainement: Dès le mois de mars, deux personnes de chaque association membre ainsi que le Comité FSSE et le secrétariat y auront accès. Après un unique enregistrement, les utilisateurs seront informés sur les nouveaux documents, les communications et les échéances, et ils pourront récupérer les fichiers concernés. 

Cette année, une révision concernant le franc de base et les fonds pour la promotion de la relève doit avoir lieu. A cet effet, les responsables des finances de la FSSE, Gisela Marty du Comité ainsi que Nadia Czudek du secrétariat fixeront des dates pour la révision de ces fonds avec les associations régionales. Cela doit permettre de connaître la manière dont les associations régionales utilisent ces fonds et comment il conviendra de pratiquer à l’avenir.

Le salon spécialisé «Canchaval», qui a reçu le feu vert du conseil d’administration, est également sur la bonne voie. La FSSE prévoit divers débats publics variés dans le cadre de cette nouvelle manifestation. Les conditions de participation et d’autres informations figurent sur le site www.canchaval.ch

La FSSE doit intervenir auprès de la Direction générale des douanes

Lors de la séance du Comité, le vice-président de la FSSE Werner Rütimann a informé le Comité des problèmes rencontrés lors de l’importation temporaire des chevaux participant au CSI Bâle 2018 et  concernant également les chevaux importés dernièrement. La FSSE va analyser les faits et elle prendra contact avec la Direction générale des douanes à ce sujet.

Premiers candidats pour le Comité

Au printemps 2019, trois membres actuels du Comité ne se représenteront plus. Il s’agit de Werner Rütimann (vice-président), de Peter Christen (sport de compétition), et de Claude Nordmann (relations internationales). Les associations régionales ont déjà pris des contacts et elles présentent les personnes suivantes qui ont d’ores et déjà accepté une éventuelle nomination:

Damian Müller (vice-président) – ZKV
Franz Häfliger (sport de compétition) – ZKV
Nayla Stössel (relations internationales) – OKV
Michael Hässig, président OKV, et Bruno Invernizzi, président ZKV, ont souligné qu’il s’agit là d’élire des personnalités, et ils appelé les autres associations membres à donner leur avis. Le but est de promouvoir la continuité et d’élire les bonnes personnes disposant des relations appropriées et des compétences adéquates au lieu de choisir des purs représentants des divers intérêts. L’échéancier des élections à l’assemblée d’automne des membres avec entrée en fonction lors de l’assemblée des membres du printemps 2019 est le suivant: 

Mars 2018: Publication des profils du Comité
22.9.2018: Dernière délai pour la présentation des candidatures 
27.10.2018: Présentation à l’assemblée d’automne des membres et élection des nouveaux membres du Comité pour le printemps 2019 
Elections dans les diverses commissions et directoires

Lors de sa séance du 21 février 2018, le Comité a procédé aux élections.

Ont été élus dans des directoires ou des commissions avec entrée en fonction immédiate

Marlyse Schatzmann, Commission Promotion de la relève Dressage
Mathias Schlüssel de PluSport, chef de l’administration Para-Equestrian Dressage
Laura Städler, cheffe du sport Tétrathlon
Kurt Mäder, nouveau membre du directoire Saut 
Le poste de vétérinaire de la discipline Saut est encore vacant. 

Par ailleurs, le candidat suivant a été proposé:

Clemens Santschi, constructeur de parcours CC FEI
Autres dates

Prochaine Assemblée des membres: le 7 avril 2018
Prochaine Conférence des présidents: le 22 août 2018


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir la panier